BFMTV

Mariage homo: la joie des premiers futurs mariés

Vincent Autin (g.) et son futur marié Bruno, mardi, à Montpellier.

Vincent Autin (g.) et son futur marié Bruno, mardi, à Montpellier. - -

Vincent Autin, qui milite à l'Inter-LGBT et son compagnon Bruno seront le premier couple d'hommes à être légalement mariés en France. A l'annonce du vote de la loi mardi, ils ont laissé éclater leur joie.

Ils vont être le premier couple homosexuel à se marier. Vincent Autin, président de l'Inter-LGBT Montpellier Languedoc-Roussillon et son compagnon Bruno ont laissé éclater leur joie, mardi après-midi, après l'adoption par l'Assemblée du texte ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

"C'est un moment fort, riche en émotion, aujourd'hui c'est une réalité. La France a franchi le cap de l'égalité. C'est une joie malgré le climat délétère", a réagi Vincent, 40 ans, en couple depuis sept avec son compagnon.
>> Mariage homo: les premières célébrations en juin, annonce Taubira

"C'était un long combat, mais la ville de Montpellier a quand même été épargnée, a-t-il poursuivi. On a persévéré. Aujourd'hui, on pense a ceux qui ne sont pas présents pour vivre ça et aux générations futures qui vont vivre l'égalité."

Une promesse de Najat Vallaud-Belkacem

C'est la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, qui avait promis en septembre dernier à ce couple d'hommes qu'ils seraient le premier à se marier après l'adoption de la loi.

Mardi après-midi, tous deux étaient présents dans le rassemblement des pro-mariage homo à Montpellier, où Vincent s'est exprimé à la tribune. Sa mère, Evelyne, était là aussi pour l'écouter. "Enfin mon fils va se marier, et je vais pouvoir aller à son mariage!, s'est-elle réjoui. C'était pas gagné..."


A LIRE AUSSI:

>> Notre dossier autour du débat sur le mariage homosexuel

>> L'Assemblée adopte le texte sur le mariage pour tous dans la douleur

>> Douze interpellations chez les anti-mariage homo

M. T. avec Kelly Laffin