BFMTV

Valls à Boulogne-sur-Mer: "On a voté pour eux et ils sont sourds!", crie une manifestante

Les CRS ont repoussé une manifestation organisée par la CGT qui voulait approcher le comité interministériel de la mer, à Boulogne-sur-Mer, auquel participent notamment le Premier ministre, Manuel Valls, et le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

Manuel Valls et Emmanuel Macron étaient attendus de pied ferme, jeudi matin à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. Des manifestants de la CGT et du Parti communiste avaient organisé une manifestation pour "accueillir" le comité interministériel de la mer, auquel participent le Premier ministre et le ministre de l'Economie. Encerclés par les CRS, les manifestants ont été tenus à distance des ministres, qui n’ont pu entendre leurs revendications.

"Ils sont sourds! Mais enfin, on a voté pour eux, pour chasser Sarkozy et il fait pareil!", s'est emportée une manifestante.

"Il est où, le dialogue social?"

"Vous voyez la misère", a-t-elle poursuivi, rappelant le drame qui s'est déroulé a quelques kilomètres, à Haubourdin, où un père de famille aurait tué sa compagne et ses trois enfants avant de se suicider, à cause du surendettement du ménage.

"On est contre l'austérité mise en place par ce gouvernement soit disant de gauche", a ajouté Willy, qui rappelle le taux de chômage préoccupant dans la région. "On ne peut pas les rencontrer, ça ne sert à rien", regrette pour sa part Yvette. "Il est où le dialogue social?", questionne un autre manifestant.

Un comité aux faux airs de campagne

Les syndicalistes étaient venus dénoncer "l’abandon de la zone portuaire Capécure", des "poissons qui proviennent de l’extérieur et ne font qu’y passer pour récupérer le label Boulogne", ou encore des "entreprises de transports qui font appel à des affrétés en utilisant des chauffeurs payés au rabais", précise La Semaine dans le Boulonnais sur son site internet.

La venue de Manuel Valls à Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche français, a des faux airs de déplacement de campagne. Alors que le dernier comité interministériel de la mer s’était tenu tout simplement à Paris, celui-ci se passe dans la ville de l'ancien ministre Frédéric Cuvillier, désormais tête de liste PS du département Pas-de-Calais aux élections régionales des 6 et 13 décembre prochains.

Et le chef du gouvernement est venu accompagné de deux ténors du gouvernement: Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense mais aussi candidat aux régionales en Bretagne, et Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, possiblement intéressé par la circonscription du Touquet, située à... 40 km de Boulogne-sur-Mer. 

Interrogé à ce sujet, Manuel Valls a expliqué être venu montrer son soutien à "une filière qui est un atout pour la France". "Ce que les Français attendent à Boulogne, dans le Pas-de-Calais comme ailleurs, ce sont des réponses concrètes précises et montrer que quand il y a une volonté, on peut apporter des réponses. C'est tout le sens de mon déplacement", a balayé le Premier ministre.

Karine Lambin