BFMTV

Unité politique aux Invalides pour un hommage national

BFMTV

François Hollande a rendu hommage aux quatre soldats tués le 9 juin dernier en Afghanistan, en présence de son prédécesseur Nicolas Sarkozy. Une cérémonie solennelle sur fond d’unité nationale, loin des querelles politiques.

Dès le début de son éloge funèbre, François Hollande a donné un caractère national à cet hommage. Dans l’église, derrière le chef de l’Etat, deux anciens présidents de la République sont assis au premier rang, dont Nicolas Sarkozy pour sa première apparition publique depuis la passation de pouvoir.

Un hommage unanime

-
- © -

Cette présence est jugée logique et légitime. Les anciens Premiers ministres de gauche comme de droite étaient également conviés, comme le veut le protocole, ainsi que les représentants des différentes forces politiques. Un hommage unanime, le temps de mettre de côté les divergences politiques sur l’Afghanistan. En dépit des critiques, François Hollande a confirmé le calendrier du retrait anticipé des troupes françaises. Tous les soldats seront rapatriés avant la fin de l’année.