BFMTV

Travail de nuit: le Printemps Haussmann assigné par deux syndicats

BFMTV

Deux syndicats du commerce ont annoncé mardi avoir assigné le célèbre magasin parisien Printemps Haussmann pour non respect de la législation sur le travail de nuit lors de ses nocturnes du jeudi, une audience étant prévue le 23 janvier.

Les deux syndicats, CFDT et CGT, membres de l'intersyndicale du commerce parisien Clic-P, très offensive sur le respect des horaires d'ouverture, indiquent dans un communiqué avoir assigné le magasin avec le Comité d'entreprise du Printemps Haussmann "afin que les règles sur le travail de nuit soient respectées".

Une audience en référé est prévue le 23 janvier à 10h30 au Tribunal de grande instance (TGI) de Paris, visant à demander au Printemps de "cesser immédiatement d'employer des salariés après 21 heures tous les jeudis", précisent-ils.

Sollicitée, la direction du Printemps n'avait pas réagi à ces informations dans l'immédiat.