BFMTV

Supermachés en grève vendredi 1er février

-

- - -

Rejetant l'offre du patronat d'augmenter de 8% les salaires, la grande disctribution maintient la grève vendredi 1er février. Certains supermarchés sont fermés. Exemple dans la Loire.

Les hyper et supermarchés sont en grève vendredi 1er février. Pour la première fois, la mobilisation devrait être importante, de nombreux magasins baisseront leurs rideaux. Force Ouvrière parle de plus de 200 hypermarchés et 300 supermarchés. Optimiste, le premier syndicat de la grande distribution prévoit des pics de grévistes qui pourraient atteindre 80% dans certaines villes, comme Aix en Provence, Rennes ou le Mans.
Les propositions du patronat d'augmenter les salaires de 8 %, notamment pour les caissières n'ont pas convaincu les syndicats. Ils ont jusqu’au 9 février pour accepter ou non les propositions.

Dans la Loire, les supermarchés Champion sont touchés par le mouvement. Thierry Duchez y est délégué régional CFDT, chargé de la mise en place des produits dans les rayons. Il gagne « 1206 euros nets, pour 17 ans d’ancienneté ». Bien décidé à faire grève, il n’est pas satisfait par la proposition du patronat. Ironique, il dit s’être « amusé à calculer » ce que représenterait concrètement pour lui, cette hausse de 8% : « 60 centimes d’euros de l’heure de plus »… (voir extrait sonore ci-contre)

La rédaction, avec Christophe Bordet