BFMTV

Moulins: des surveillants de prison manifestent

BFMTV

Une centaine de surveillants a manifesté, vendredi matin, devant le centre pénitentiaire de Moulins "en solidarité" avec quatre collègues mis en examen pour violences après avoir maîtrisé un détenu réputé violent.

Cinq surveillants ont été convoqués jeudi devant un juge d'instruction après le dépôt de plainte du détenu, qui souffre de trois côtes cassées, et quatre d'entre eux ont été mis en examen pour "violences volontaires en réunion" et placés sous contrôle judiciaire, a expliqué à l'Agence France-Presse (AFP) James Vergnaud, secrétaire général adjoint du syndicat SLP-FO. Selon le parquet de Moulins, qui a confirmé ces mises en examen sans donner de détails sur les faits, ils encourent sept ans de prison.

Ces mises en examen sont "incompréhensibles" et "disproportionnées", estime le syndicaliste, assurant que les quatre surveillants avaient fait usage de "la force strictement nécessaire" pour "menotter" et "maîtriser dans un énième excès de colère, un détenu au comportement très violent, qui jetait de l'urine sur eux".

Vendredi matin, "une centaine" de personnels selon FO, "entre 70 et 80" selon la direction interrégionale des services pénitentiaires, ont manifesté de 6 à 7h30 devant l'entrée du centre pénitentiaire, bloquant momentanément l'accès des personnels pour marquer leur solidarité avec leurs collègues, qui ne sont pas suspendus.

Jé.M. avec AFP