BFMTV

Manifestation controversée des anti-mariage homo pendant le défilé du 14 juillet

Le Printemps français, nébuleuse radicalement opposée au mariage homosexuel, a accroché une banderole à une flopée de ballons noirs.

Le Printemps français, nébuleuse radicalement opposée au mariage homosexuel, a accroché une banderole à une flopée de ballons noirs. - -

A son arrivée place de la Concorde, François Hollande a été, avant le défilé du 14 juillet ce dimanche, sifflé et hué par des antis-mariage homo. Le Printemps français, nébuleuse radicalement opposée au mariage homosexuel, a accroché une banderole à une flopée de ballons noirs qui s’est envolée dans le ciel.

La protestation s’est exprimée dans le ciel. Une quinzaine d'opposants au mariage homosexuel ont arboré, ce dimanche, des drapeaux et des bracelets roses de la Manif pour tous. Ensuite, des manifestants ont lancé une banderole qui s’est élevée grâce à des ballons. On pouvait y lire: Printemps français.

Le mouvement de la Manif pour Tous avait pourtant diffusé dans la semaine un communiqué, précisant qu'il n'appelait à aucune action "par respect pour l'armée française". Mais les plus résolus des opposants s'étaient donné rendez-vous sur Twitter. "On n'a pas le droit de ne pas être d'accord? On n'est pas obligé d'applaudir", s’est écriée une opposante à la loi Taubira, ce dimanche, avenue des champs Élysées.

"Ce n'est pas quelques grincheux qui gâcheront la fête"

Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, a réagi ce dimanche sur BFMTV, aux huées et aux sifflets qui ont émaillés le parcours de François Hollande durant le défilé du 14 juillet. "Ce ne sont pas quelques grincheux qui vont gâcher cette belle fête. Les Français ont envie de se rassembler", a-t-il estimé.

De son côté, la ministre de la Justice Christiane Taubira a dénoncé, ce dimanche sur BFMTV, un "incivisme qui se vautre" dans "sa propre contemplation". "Manifestement tout le monde n'accepte pas les valeurs de la République, manifestement tout le monde n'accepte pas la discipline d'un État de droit" mais "l’État de droit est plus fort", a conclu la ministre.

"Notre signe d'espoir se situe vers le ciel"

Béatrice Bourges, la présidente du Printemps français, frange dure des opposants au mariage pour tous, a réagi ce dimanche aux huées envoyées par son camp contre François Hollande. "Nous aimons beaucoup l'armée, a-t-elle précisé. Ce que nous voulions, c'est envoyer un message du ciel à François Hollande."

Depuis l'entrée en vigueur de la loi sur le mariage homosexuel, les plus résolus de ses opposants continuent de mener des actions qui se veulent spectaculaires. Sur Twitter, le Printemps français (@nelachonsrien) a diffusé, ce samedi, une photographie montrant un lâcher de poules devant le domicile parisien de François Hollande.

Anne-Laure Baulme avec AFP