BFMTV

Grève : où ça coince ce jeudi

-

- - -

Avion, trains, métros, services publics… le point sur les perturbations prévues dans les transports et ailleurs pour cette journée de mobilisation intersyndicale.

Comme prévu, le trafic ferroviaire est fortement perturbé ce jeudi 24 juin, an raison de la journée de mobilisation contre la réforme des retraites organisée par les plus grands syndicats français. Voici les prévisions de circulation :

TGV : 30 à 50% en service Corails : 1 sur 4 en circulation TER et Transiliens : à peine 1 sur 2 RER B : 1 sur 5 RATP : en moyenne 3 métros sur 4 Avion : annulations et retards sont à prévoir sur les courts et moyens courriers.

Les bus et tramways sont moins touchés mais les perturbations doivent se prolonger jusqu'à vendredi matin. Au total, des préavis de grève ont été déposés dans les réseaux urbains de 69 villes, comme Marseille, Bordeaux, Lyon ou Lille...

Grève également dans l'audiovisuel public et les imprimeries. Pas de journaux en kiosque demain vendredi. Evitez la poste, Pôle Emploi ou EDF, vous pourriez trouver porte close... comme dans certaines écoles. Surtout en primaire, où plus d'un instituteur sur 3 est en grève, selon le ministère de l'Education. La moyenne pondérée sur l'ensemble des enseignants s'établit à 19,96% de grévistes, dont 31,87% dans le premier degré et 10,27% dans le secondaire. La grève est très peu suivie dans les lycées, où se déroulent les épreuves du baccalauréat : 3,49% dans les établissements professionnels et 1,39% dans les lycées d'enseignement général et technologique.

La Rédaction