BFMTV

Des centaines de lycéens dans la rue pour le retour de Leonarda

Les lycéens demandent aussi le retour de Khatchik Kachatryan, lycéen à Paris expulsé le 12 octobre en Arménie.

Les lycéens demandent aussi le retour de Khatchik Kachatryan, lycéen à Paris expulsé le 12 octobre en Arménie. - -

Plusieurs centaines de lycéens manifestent pour le retour de la collégienne et de sa famille. Ils demandent aussi le retour de Khatchik Kachatryan, lycéen à Paris expulsé le 12 octobre en Arménie.

La rue soutient la jeune Leonarda expulsée au Kosovo. Quelques centaines de lycéens manifestent samedi après-midi à Paris pour réclamer le retour en France non seulement de Leonarda Dibrani, mais aussi de sa famille.

"On veut que tous les élèves, avec ou sans papiers, qu'ils soient mineurs ou majeurs, puissent rester en France avec leur famille", a expliqué Ivan Dementhon, président du syndicat UNL, première organisation lycéenne, sur les marches de l'opéra Bastille à Paris.

Le président François Hollande a affirmé samedi que l'administration n'avait pas commis de "faute", malgré un "manque de discernement", lors de l'expulsion controversée de Leonarda Dibrani, 15 ans, interpellée au cours d'une sortie scolaire dans le Doubs, et de sa famille. Il a cependant consenti au retour de la collégienne kosovare, seule, qui a aussitôt refusé de revenir en France sans ses frères et soeurs.

"Il faut changer la loi"

Le chef de l'Etat s'est exprimé pour tenter de mettre un terme à l'intense polémique qui agite la France depuis mardi, après la publication des conclusions d'une enquête de l'Inspection générale de l'administration (IGA).

"L'IGA dit que cette arrestation est conforme à la loi. Mais si c'est le cas, il faut changer la loi", a estimé Steven Nassiri, porte-parole du syndicat lycéen Fidl, qui prévoit de nouvelles actions lundi.

Selon la Fidl, "une dizaine" de lycées ont encore été bloqués samedi matin à Paris par des lycéens, qui étaient plusieurs milliers a manifester jeudi et vendredi. Les manifestants demandent également le retour de Khatchik Kachatryan, lycéen à Paris expulsé le 12 octobre en Arménie.

L. B. avec AFP