BFMTV

Maëlys, des obsèques 9 mois après

BFMTV
Les proches de la petite Maëlys se sont réunis et ont exprimé leur douleur ce samedi après-midi lors de la cérémonie de deuil dans la commune de la Tour-du-Pin en Isère.

Trois mois après la découverte du corps, les obsèques de Maëlys ont lieu en ce samedi après-midi à l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de la commune de la Tour-du-Pin. Tous ses proches se sont réunis pour rendre un dernier hommage à la fillette de 8 ans, que Nordahl Lelandais a avoué le 14 février dernier avoir tué "involontairement" en août dernier.

"Ton absence laisse un grand vide en moi"

La cérémonie a d'abord été marquée par une prise de parole des parents de la petite Maëlys. En larmes, Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de l'enfant, a déclaré:

"Neuf mois que nos vies sont brisées. Enfin, en ce jour, je suis avec toi. J'ai partagé neuf années de bonheur avec toi. Ton absence laisse un grand vide en moi. Maëlys, je ne souffre plus maintenant: quand je regarde le ciel, je sais qu'une étoile veille sur nous."

"La maison est triste sans toi"

Le père de Maëlys, Joachim, lui a ensuite rendu hommage :

"Tu étais joyeuse, pleine de vie. Il reste les beaux souvenirs. Il y a toujours ta place à la table familiale. Tu étais innocente, dynamique, généreuse. Tu étais une enfant courageuse. La maison est triste sans toi."

Après la bénédiction du cercueil, la grand-mère de l'enfant a pris la parole pour décrire "une princesse (...) intelligente" et lui demander de "reposer en paix là-haut, là où le monde est bien meilleur que celui d'en bas". 

La grande soeur de Maëlys, Colleen, 12 ans, se souvient d"une fille merveilleuse "qui voulait devenir agricultrice, ou comme Cristiano Ronaldo, son joueur de foot préféré. Notre amour de soeurs sera plus fort que tout".

Enfin, le chapitre X de l'évangile selon Saint-Marc intitulé "Laissez les enfants venir à moi" a été lu avant l'inhumation, qui aura lieu dans l'intimité familiale.

Les parents d'Arthur Noyer sont présents

Les parents du caporal Arthur Noyer, que Lelandais reconnaît aussi avoir tué de manière accidentelle, ont tenu à être présents, tout comme le maire de Pont-de-Beauvoisin. Des amis et collègues de la mère de Maëlys ont eux-aussi fait le déplacement.

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption ne comptant que 400 places pour la famille et les proches, la cérémonie "publique", présidée par l'évêque de Grenoble, Mgr Guy de Kerimel, est retransmise sur un écran géant placé sur le parvis ensoleillé, pour les quelque 200 personnes, venues parfois de loin témoigner de leur soutien, et pour les médias.

Les parents d'Arthur Noyer sont présents

Les parents du caporal Arthur Noyer, que Lelandais reconnaît aussi avoir tué de manière accidentelle, ont tenu à être présents, tout comme le maire de Pont-de-Beauvoisin. Des amis et collègues de la mère de Maëlys ont eux-aussi fait le déplacement.

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption ne comptant que 400 places pour la famille et les proches, la cérémonie "publique", présidée par l'évêque de Grenoble, Mgr Guy de Kerimel, est retransmise sur un écran géant placé sur le parvis ensoleillé, pour les quelque 200 personnes, venues parfois de loin témoigner de leur soutien, et pour les médias.

Jeanne Bulant