BFMTV

Loiret: une mère de famille mise en examen pour avoir tué son nouveau-né

-

- - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Selon plusieurs sources policières, la jeune femme aurait pu être victime d'un déni de grossesse.

Une mère de famille originaire de la commune de Saint-Germain-des-Prés, dans le Loiret, a été mise en examen pour "homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans" par le procureur de la République d'Orléans. Dans la nuit du 9 au 10 juillet dernier, cette dernière a été prise en charge par le Samu et, après observation des médecins, il a été établi que cette trentenaire venait d’accoucher à son domicile.

Comme le souligne La République du Centre, elle aurait immédiatement demandé à son mari de dissimuler l’enfant dans un sac poubelle. Le nourrisson, qui était vivant au moment de l’accouchement selon des sources policières, a été retrouvé sans vie par les officiers dans une poubelle du domicile.

Le mari placé sous statut de "témoin assisté"

De nombreuses zones d’ombre existent encore dans ce macabre fait divers. La justice cherche par exemple à comprendre le rôle du mari. Si le procureur de la République l’a placé sous le statut de "témoin assisté", il n’est pas encore établi qu’il ait été au courant de l’accouchement de sa femme, qui aurait été victime d’un déni de grossesse. La publication régionale fait d’ailleurs part de cette scène survenue peu avant l’accouchement: le mari a eu interdiction formelle d’accéder à la chambre conjugale, au sein de laquelle la femme s’était réfugiée.

Les deux autres enfants du couple, âgés de 3 et 10 ans, ont été placés dans l’attente des évolutions de l’enquête.

Hugo Septier