BFMTV

Les couples lesbiens réclament le droit à la PMA

Annabelle et son fils Théma

Annabelle et son fils Théma - -

Christiane Taubira l'a répété mercredi : l'accès à la procréation médicalement assistée ne sera pas élargi aux couples homosexuels. Une solution pourtant plébiscitée par une majorité de couples de femmes en France, obligées d'aller à l'étranger.

Si le droit à l'adoption par les couples homosexuels est acquis selon Christiane Taubira, la ministre de la Justice l'a répété ce mercredi aux associations : pas question d'élargir l'accès à la procréation médicalement assistée.

Cette solution est pourtant déjà choisie par une majorité de couples de femmes en France, obligées d'aller à l'étranger. BFMTV a rencontré deux d'entre elles.

Un an d'attente pour une intervention en Belgique

Théma a 3 ans et demi, et deux mamans. Rien d'anormal pour lui : Annabelle lui a toujours expliqué sans tabou l'histoire de sa naissance. Pour avoir cet enfant, Annabelle et Valérie ont choisi la procréation médicalement assistée (PMA), interdite en France mais autorisée en Belgique.

Mais, les stocks de sperme s'amenuisant, l'attente est de plus en plus longue pour obtenir une PMA en Belgique. Annabelle et Valérie ont patienté plus d'un an.

Une protection pour les mères

Pour Valérie, médecin généraliste, la PMA, même s’il faut attendre, est toujours mieux que la débrouille. "Il y a beaucoup de femmes qui ont recours à la procréation artisanale. Elles trouvent un donneur de sperme sans contrôle sanitaire sur les MST, le VIH etc", explique-t-elle. Plus qu'une question d'équité, pour Annabelle, autoriser la PMA en France est le meilleur moyen de protéger les mères homosexuelles.