BFMTV

Les Champs-Élysées bloqués par un rassemblement d'ambulanciers

Les ambulanciers se sont garés en travers de l'avenue pour faire entendre leurs revendications.

Plusieurs dizaines d'ambulanciers se sont rendus sur les Champs-Élysées ce vendredi en fin d'après-midi pour bloquer la célèbre avenue. La voie de droite a été coupée pendant près d'une heure avant que la police ne vienne déloger les manifestants. Leur porte-parole a également appelé à participer au mouvement des gilets jaunes demain. 

Les ambulanciers réclament la suppression d'une réforme du financement des transports sanitaires qui met les petites et moyennes entreprises du secteur "à la merci" des hôpitaux.

"Nous n'avons pas été entendus par le gouvernement"

Précisément, ils souhaitent la suppression de l'article 80 du projet de budget de la sécurité sociale 2017, entré en vigueur le 1er octobre 2018. Depuis cette date, la prise en charge des transports des patients revient directement aux hôpitaux et cliniques plutôt qu'à l'Assurance maladie, tout comme le choix des ambulances privées, auparavant réservé aux patients.

"A nouveau aujourd'hui nous avons été reçus par la délégation de la ministre de la Santé et encore une fois nous n'avons pas été entendus par le gouvernement sur l'annulation ou le gel de l'article 80. Donc nous sommes venus sur les Champs-Élysées. On s'est dit 'On va bloquer'", raconte Micheline, ambulancière. 

Au lever du jour, une cinquantaine d'ambulanciers étaient déjà stationnés derrière les Invalides sans pour autant bloquer la circulation, contrairement à leurs précédentes actions sur le périphérique début novembre

Paul Louis