BFMTV
Société

Lecture, voyage à l'étranger: à quoi vont ressembler les vacances des écoliers?

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - Tim Snell-Flickr

Alors que l'année scolaire s'achève ce vendredi, certains écoliers auront de la lecture pour occuper leurs deux mois de vacances d'été. Et nombre d'entre eux partiront à l'étranger.

Ce vendredi, l'école est finie pour les près de 7 millions d'écoliers de France. L'heure est enfin aux vacances après un long tunnel de onze semaines de classe sans congé. Et cette année, pendant ces deux mois d'été, les élèves pourront bouquiner.

L'opération "un livre pour les vacances"

L'initiative "un livre pour les vacances", visant à promouvoir la lecture des CM2 pendant l'été, va être expérimentée dans trois académies (Aix-Marseille, Nantes et Lille) avant une éventuelle généralisation à la rentrée 2018. Ce dispositif propose d'offrir aux élèves une sélection des Fables de La Fontaine parmi les plus connues et accessibles.

"Nous voulons valoriser ce patrimoine littéraire essentiel, inciter à la lecture, créer une fréquentation du livre de la part des enfants (...) C'est la promotion de La Fontaine, du livre, de la lecture, de la lecture en famille, pour favoriser ce lien famille-école, le lien CM2-6e", a expliqué le ministre de l'Éducation nationale lors de la présentation de l'opération fin juin à Tourcoing, dans le Nord.

Jean-Michel Blanquer a ainsi remis les exemplaires de ce livre à des élèves de l'école Paul Claudel de Tourcoing, classée en zone prioritaire REP+ (réseaux d'éducation prioritaire renforcés). Le ministre a rappelé que l'objectif pédagogique était qu'à la fin du primaire, tous les élèves sachent "lire, écrire, compter".

Destination Europe du Sud et Maghreb

Les enfants pourront ainsi découvrir les fables de La Fontaine dans leurs lieux de villégiature, souvent à l'étranger cet été. Les Français seront en effet plus nombreux que l'été dernier à partir en vacances et ils se rendront davantage à l'étranger, notamment en Europe du Sud et au Maghreb, selon les professionnels du tourisme. Ils seront 1,2 million de plus à partir en vacances cette, soit plus de 30 millions de voyageurs au total.

"Il y a une très forte croissance des intentions de départs en vacances cet été. C'est très clair, très significatif, et ça ne s'était pas produit à ce niveau-là depuis le début de la crise financière en 2008", se félicite Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, fédération professionnelle qui observe les réservations effectuées auprès de 850 agences de voyage françaises.

"Les gens se sentent mieux, ont envie de voyager"

Ces entreprises enregistrent une croissance de 9% du nombre de voyageurs (+10% en termes de chiffre d'affaires). Pour Pierre Mas, ces bons chiffres sont liés à "la reprise du moral des ménages". "On sent que les gens se sentent mieux, ont envie de voyager, de prendre des vacances". 

Mais "cette reprise profite plus aux destinations étrangères", souligne-t-il. Le sud de l'Europe, plébiscité depuis plusieurs années, continue d'attirer le plus grand nombre de Français, Espagne en tête, devant la Grèce, l'Italie et le Portugal. Suivent la Tunisie et le Maroc. 

La destination Tunisie, très sévèrement touchée après les attentats de 2015, commence à se rétablir et enregistre la plus forte hausse de réservations (+211%), loin devant la Grèce (+22%). Par ailleurs, des progressions très fortes sont observées la France d'outre-mer, avec +40% pour les Antilles et +17% pour la Réunion. Retour à la dure réalité et sur les bancs de l'école le 4 septembre.

C.H.A. avec AFP