BFMTV

Le fumier du Salon de l’Agriculture va servir à chauffer l'enclos des animaux au zoo de Thoiry

Pour la première fois, une partie des déchets organiques du Salon de l'agriculture vont être transformés en biogaz à Thoiry. Cette énergie servira notamment à chauffer les enclos des animaux du zoo de Thoiry.

Le Salon de l'agriculture a fermé ses portes dimanche soir laissant sur place des tonnes de déchets organiques. Mais pour la première fois, le fumier qui aura servi aux animaux pendant le salon va être utilisé pour chauffer des enclos du zoo de Thoiry.

Le processus de transformation se passe à Thoiry, dans une unité de méthanisation inaugurée en septembre dernier et située en lisière du zoo. Tout au long de l'année, cette usine valorise les biodéchets pour produire de l'énergie.

Cette semaine, 250 tonnes de fumier produits lors du Salon de l'Agriculture viennent s'ajouter. Transporté dans des conteneurs jusqu'à l'unité de méthanisation, le fumier va être transformé en gaz. 

"Il est mélangé avec d'autres déchets, des déchets verts, par exemple des fruits et légumes invendus et il va fermenter. Ce biogaz ensuite est filtré et devient du biométhane et il est injecté dans le réseau de gaz de ville", explique Colomba de La Panouse, directrice du zoo de Thoiry. 

Du chauffage pour les girafes et éléphants

Le processus de transformation dure 21 jours. Par la suite ce gaz peut être utilisé sous forme de chaleur, d'électricité ou même de carburant. Au zoo de Thoiry, l'enclos des girafes et celui des éléphants sont ainsi chauffés.

Le château du parc bénéficie également de cette énergie verte tout comme 9 communes aux alentours. Les résidus issus de la transformation des déchets en gaz sont aussi utilisés.

"Le procédé permet de créer un engrais naturel qui s'appelle le digestat et cet engrais va pouvoir être épandu sur tous les champs, en substitution d'engrais chimiques", précise Jérôme Valdivia, de GRT Gaz. 

Elodie Messager, Jean-Baptiste Graziani avec Carole Blanchard