BFMTV

Le Conseil départemental de la Somme supprime 730.000 euros d'aide aux familles défavorisées

-

- - Illustration - des élèves au self d'une cantine - Image Archives AFP

Le Conseil départemental de la Somme a annoncé qu'il allait supprimer une aide au paiement de la cantine qui bénéficiait à 7.000 familles défavorisées, pour un montant de 730.000 euros par an.

Le Conseil départemental de la Somme, à majorité de droite et du centre, va supprimer à la rentrée une aide de 730.000 euros au paiement de la cantine à l'école primaire. L'aide sociale, créée en 2009 par une majorité de gauche, bénéficiait à 7.000 familles défavorisées pour un total de 730.000 euros par an. Elle était dispensée sous forme de "tickets cantine" d'un montant de 35 euros par trimestre et par enfant, sous condition de ressources et de deux repas par semaine minimum pris à la cantine.

Une suppression nullement compensée

Le département n'entend pas recréer une ligne de budget d'aide pour les élèves d'école primaire au titre des aides sociales, en raison de "difficultés financières" et la ville d'Amiens où les familles recevaient 300.000 des 730.000 euros ainsi distribués, ne comblera pas ce vide, a prévenu sa maire Brigitte Fouré. L'aide a cependant été maintenue dans les collèges, car ils sont dans le giron du département.

Selon une porte-parole du conseil départemental, elle était déployée au titre de la clause de compétence générale des collectivités locales mais cette clause a été supprimée par la loi NOTRe du 7 août 2015. La clause de compétence générale permettait aux collectivités d'intervenir financièrement dans des domaines en dehors de leurs compétences listées par la loi.

De nombreux départements ont alerté l'Etat au cours des derniers mois, ne pouvant faire face à leurs dépenses sociales qui ont explosé.

la rédaction avec AFP