BFMTV

"Laissez-nous respirer!": 24 maires de Seine-Saint-Denis demandent la réouverture des parcs

INFO BFM PARIS - Dans une lettre adressée au Premier ministre, plus de la moitié des maires du département demandent à rouvrir leurs parcs et jardins.

"Laissez-nous respirer!", réclament ce jeudi 24 maires de Seine-Saint-Denis dans une lettre ouverte adressée à Edouard Philippe, dont BFM Paris a eu connaissance. Comme Anne Hidalgo à Paris, les élus réclament dans ce courrier, co-signé avec de nombreux conseillers départementaux, la réouverture des parcs et jardins de Seine-Saint-Denis. Ces derniers restent pour l'heure toujours fermés malgré le déconfinement car le département est classé en zone rouge.

"Nous le voyons chaque été. Nos grands parcs ne sont pas bondés car il y a suffisamment d’espace pour tout le monde, font valoir les élus de tous bords politiques. Le Parc du Sausset, de Georges-Valbon et de la Poudrerie s’étendent sur plusieurs communes. Nous avons aussi de grands parcs municipaux. Et pourtant, ces espaces verts demeurent clos alors même que nous invitons les habitants à reprendre de nouveau le chemin des transports en commun et du travail." 

Les maires et conseillers départementaux s'insurgent notamment du fait qu'à Paris, "les Bois de Boulogne et de Vincennes seront ouverts" et "qu’en région les habitants pourront profiter de leurs forêts et de leurs plages à certains endroits". Ils jugent également que "les habitantes et les habitants de la Seine-Saint-Denis ont respecté le confinement (...) bien mieux que dans certains quartiers chics de la capitale". 

Plus de la moitié des maires du département

Sevran, Aubervilliers, Bobigny, Bagnolet, Aulnay-sous-Bois, La Courneuve, Bondy, Romainville... En tout, plus de la moitié des maires du département ont signé cet appel. "Monsieur le Premier ministre, entendez-nous, et permettez à nous, élus locaux, de décider de l’ouverture de nos grands parcs et espaces verts", concluent-ils.

"Non, nous n'ouvrirons pas les parcs et jardins à Paris et en Ile-de-France ainsi que dans les autres régions qui sont classées rouges", avait martelé ce mardi Olivier Véran après les multiples demandes d'Anne Hidalgo. Une idée également jugée "inopportune" mercredi par la porte-parole du gouvernement.

En Seine-Saint-Denis, après les nombreuses demandes du président du département, Stéphane Troussel seul le parc de La Courneuve a pour l'instant été autorisé à rouvrir, et ce à titre expérimental, à partir de ce mercredi.

Raphaël Maillochon avec Juliette Mitoyen