BFMTV

La voie publique ouverte à l'expérimentation des véhicules sans conducteur

Circulation sur l'autoroute. Photo d'illustration.

Circulation sur l'autoroute. Photo d'illustration. - Jeff Pachoud - AFP

Le gouvernement a autorisé, mercredi 3 août, l'expérimentation des véhicules sans chauffeur sur la voie publique.

Les véhicules sans conducteur pourront désormais être testés sur la voie publique, depuis l'autorisation donnée par le conseil des ministres mercredi 3 août. Une décision qui illustre une volonté du gouvernement français de faire reconnaître la France "comme une terre d'expérimentation du véhicule autonome, un centre d'excellence de l'intelligence embarquée (...) pour préparer les nouvelles mobilités de demain."

"Moins d'erreurs qu'un conducteur humain"

Le compte-rendu du conseil des ministres vante les mérites de la conduite autonome, souvent considérée comme un enjeu majeur des années à venir dans le domaine de l'automobile:

"Le véhicule autonome devrait avoir des capacités de réaction et d'adaptation supérieures à celles d'un conducteur humain et ainsi commettre moins d'erreurs que ce dernier sujet à la fatigue, l'alcool, la distraction ou l'inexpérience" et il représente "une piste de progrès prometteuse pour la sécurité routière".

la rédaction avec AFP