BFMTV

La mère de Christelle Blétry: "C'est dur, c'est brutal"

Marie-Rose, la mère de Christelle Blétry, ce vendredi lors d'une conférence de presse.

Marie-Rose, la mère de Christelle Blétry, ce vendredi lors d'une conférence de presse. - Thierry Zoccolan - AFP

Depuis 1996, elle attendait des réponses et avait fondé une association pour se battre pour la vérité. Dix-huit ans après, l'ADN a confondu l'auteur du meurtre de sa fille. Marie-Rose Blétry témoigne.

Des larmes dans la voix, elle affirme s'être "toujours battue" pour la vérité. Aujourd'hui, la mère de Christelle Blétry, cette jeune femme tué en 1996 en Saône-et-Loire, doit affronter la vérité. Dix-huit ans après, l'auteur du meurtre de sa fille a été confondu par son ADN, grâce aux progrès effectués dans les méthodes d'identification.

"C'est dur, c'est brutal"

"Depuis ce jour, je ne la vois qu'en se faisant assassiner. Aujourd'hui, je voudrais retrouver ma fille telle qu'elle a été pendant 20 ans. Elle a vécu pendant 20 ans! Ce n'est pas possible qu'un assassin enlève tout, ma fille et tous les souvenirs de ma fille", a-t-elle réagi ce vendredi, alors que le parquet de Châlon-sur-Saône a annoncé dans la matinée que le suspect interpellé était passé aux aveux.

Marie-Rose Blétry est encore sous le choc de cette révélation. "C'est dur, c'est brutal, c'est un raz de marée... On est anéanti par cette nouvelle que j'espérais tant."

Mères courage

Après la mort de sa fille, Marie-Rose a créé l'association "Christelle: le combat des mères courage", un groupe de familles de victimes dont le dossier n'a pas été résolu. Aujourd'hui, elle espère que les autres familles trouveront des réponses. "Depuis des années on demandait que les vêtements soient analysés. Ce n'est pas acceptable de ne pas savoir. Je me suis toujours battue."

Sept autres affaires de crime ou de disparition de jeunes filles à proximité de l'autoroute A6, en Saône-et-Loire, restent pour le moment sans réponse. Désormais, Marie-Rose Blétry est déterminée. "Il faut espérer. On va aboutir à la vérité pour tous les dossiers", a-t-elle promis vendredi.

M. T.