BFMTV

La marche pour le climat est maintenue samedi à Paris mais avec un parcours modifié

Une marche pour le climat à New York, en 2014

Une marche pour le climat à New York, en 2014 - Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait appelé à suspendre l'événement en raison de la tenue simultanée de la manifestation des gilets jaunes.

Un défilé maintenu mais déplacé. Le parcours de la marche pour le climat prévue ce samedi à Paris a été modifié, pour éloigner l'événement des Champs-Élysées où une nouvelle manifestation des "gilets jaunes" est attendue. 

"La marche pour le climat partira à 14 heures de Nation et se terminera par un rassemblement place de la République avec des prises de parole suivies d'un concert avec de nombreuses personnalités", ont indiqué les organisateurs, parmi lesquels Alternatiba et les Amis de la Terre.

La marche parisienne devait à l'origine démarrer du Trocadero, en direction du Champ-de-Mars. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait appelé lundi à suspendre l'événement, après les heurts du week-end sur les Champs-Elysées, mais les initiateurs de la marche pour le climat, prévue de longue date, lui avaient répondu par la négative.

Parmi les personnalités attendues à République, Gaël Faure, Abd al Malik, Juliette Binoche, ou Emily Loizeau.

Une centaine de marches partout en France

Une centaine de marches sont aussi prévues partout en France, et plusieurs dizaines d'autres dans 17 pays, à l'appel d'une soixantaine d'organisations, "pour porter un message d'alerte climatique" en pleine conférence de l'ONU sur le climat (COP24) en Pologne.

"Samedi nous allons dire que pour régler les problèmes de fin du monde et de fin du mois, il faut changer le système, pas le climat", ajoutent Alternatiba, les Amis de la Terre, les collectifs Citoyens pour le climat et #IlEstEncoreTemps, déjà initiateurs de deux journées pour le climat qui avaient vu des dizaines de milliers de personnes descendre dans la rue les 8 septembre et 13 octobre. 

Parmi les soutiens à la marche, le réalisateur Cyril Dion a invité une délégation de "gilets jaunes" à participer. "Une délégation viendra parler" à Paris, a-t-il dit jeudi à l'AFP.

CR avec AFP