BFMTV

La "journée burkini" dans un parc aquatique près de Marseille n'aura pas lieu

L'affiche de la journée "burkini" prévue le 10 septembre.

L'affiche de la journée "burkini" prévue le 10 septembre. - Smile 13

La journée réservée aux femmes et enfants, assortie d'un code vestimentaire qui avait créé la polémique, n'aura finalement pas lieu.

Devant le tollé provoqué par le projet d'organiser une "journée burkini" au parc aquatique des Pennes-Mirabeau, près de Marseille, le directeur du parc aquatique fait marche arrière, explique Marsactu.fr.

D'après le site d'informations locales, Michel Amiel (divers gauche), maire des Pennes-Mirabeau aurait convaincu le patron du parc de loisirs.

"Il a convenu avec moi, que ce genre d'événement dans ce contexte n'était pas approprié", a expliqué, Michel Amiel.

Dans un premier temps, l'élu avait envisagé de prendre un arrêté pour interdire que cette journée ait lieu, quand bien même le parc "Speed water" est un lieu privé.

Dans un tweet, le Collectif contre l'islamophobie en France a dit son soutien à l'association Smile 13 organisatrice de cette journée.

Un communiqué du 6 août de Smile 13 mentionne un "déferlement de haine raciste, de grossièretés et de menaces" dont les membres de l'association sont "la cible".

D. N.