BFMTV

L'agenda de la semaine: Hollande à Cuba, Cannes et loi Macron

L'ouverture du 67e Festival de Cannes, en 2014

L'ouverture du 67e Festival de Cannes, en 2014 - Bertrand Langlois - AFP

Chaque dimanche, BFMTV.com prépare pour vous l'agenda des actualités à ne pas manquer dans la semaine qui vient.

> Lundi: Hollande Cuba

Visite doublement historique de François Hollande à Cuba lundi car ce sera la première d'un chef de l'Etat français depuis l'indépendance de l'île en 1898, et la première d'un dirigeant occidental depuis le réchauffement entre La Havane et Washington l'an dernier. Le chef de l'Etat s'entretiendra avec son homologue Raul Castro, et s'est dit "disponible" pour rencontrer son frère Fidel.

> Lundi: réunion de l'Eurogroupe

Les ministres des Finances de la zone euro se réunissent ce lundi. La Grèce croit en des avancées significatives sur les négociations en cours avec ses créanciers devant mener au déblocage d'une partie des prêts. Mais le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem a une vision plus mesurée de l’issue de cette rencontre. "Lundi à l'Eurogroupe, ce ne sera pas une réunion décisive, il faut plus de temps", a-t-il expliqué vendredi.

> Mardi: loi Macron

Plus d'un mois après le début des discussions, le Sénat vote sur la loi Macron qu'il a largement transformée, parfois avec l'accord du ministre et souvent contre lui. Un compromis avec l'Assemblée nationale étant peu probable, les députés réexamineront le texte avant l'été, et auront le dernier mot.

> Mercredi: tapis rouge

Septième art, glamour et paillettes sur la Croisette: le 68e Festival de Cannes, plus grand rendez-vous mondial de cinéma, démarre mercredi pour douze jours sous la présidence américaine des frères Coen, avec des films à dominante européenne et des stars internationales comme Cate Blanchett, Matthew McConaughey ou Woody Allen.

> Mercredi: Bugaled Breizh

La justice se prononce mercredi à Rennes sur l'appel déposé par les familles des cinq marins morts dans le naufrage du Bugaled Breizh en janvier 2004. Elles contestent l'ordonnance de non-lieu prononcée il y a un an par les juges d'instruction. En mars, lors d'une audience de la dernière chance, l'avocat général avait réclamé devant la chambre de l'instruction la confirmation du non-lieu, portant un nouveau coup aux espoirs des proches des victimes qui souhaitent la poursuite des investigations.

> Vendredi: jihadiste Breton
Ancien capitaine dans la marine marchande, ce Breton de 60 ans avait été arrêté en avril 2013 par les forces spéciales français au coeur du Mali: Gilles Le Guen, jugé pour avoir rejoint les rangs d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sera fixé sur son sort. Huit ans de prison ont été requis à son encontre par le tribunal correctionnel de Paris.

A.D. avec AFP