BFMTV

"Il y aura des suicides": le cri d'alarme du chef Christian Têtedoie

Le chef lyonnais Chistian Têtedoie met en garde contre "les drames humains" parmi les restaurateurs, durement frappés par la crise du coronavirus.

"Il y en a beaucoup qui envisagent même le pire". Invité de Bonjour Lyon, le chef Christian Têtedoie a mis en garde contre les conséquences de l'épidémie de coronavirus pour le monde de la restauration. Au-delà de la crise économique et sanitaire, le cuisinier Meilleur ouvrier de France redoute "des drames humains". 

"Je pense qu'il y aura des suicides dans notre profession parce qu'il y a des gens qui ont tout perdu", a assuré le chef étoilé à la tête de plusieurs restaurants à Lyon. "Il y a des gens qui ont mis toutes leurs économies ces dernières années et là ils perdent tout". 

"Tout s'écroule, et quand tout s'écroule, vous perdez votre logement, votre famille. Ça peut créer des drames très importants", a-t-il insisté. 

750.000 euros de perte

Si le plan de relance annoncé par le gouvernement pour les cafés, bars et restaurants est une bonne nouvelle, selon Christian Têtedoie, le chef assure que les établissements auraient pu rouvrir avant la date du 2 juin.

"Je considère qu'il y a tellement d'endroits où les gens restent de longs moments ensemble, je ne vois pas trop la différence. A partir du moment où on met en place certaines mesures barrières complémentaires dans nos restaurants, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas ouvrir", a-t-il affirmé. 

Les trois mois de fermetures de ces établissements se chiffrent à 750.000 euros de perte de chiffre d'affaires, estime-t-il, sans exclure un possible plan de licenciements "si les clients ne sont pas au rendez-vous dès la réouverture".

Benjamin Rieth