BFMTV

Il voulait relier l'Ardèche et l'Inde en tracteur et se retrouve bloqué à Monaco

La frontière monégasque - Image d'illustration

La frontière monégasque - Image d'illustration - VALERY HACHE / AFP

"Ils ont eu peur de mon Massey de 58. Il est rouge Ferrari", a expliqué le conducteur avec humour.

"Ce qui m’intéresse, c'est le voyage, pas le but." Et le voyage de Marc Jardin, un aventurier originaire de l'Ardèche, a bien failli tourner court. Comme l'a repéré Nice Matin, ce dernier, qui souhaitait relier le département du sud-est de la France et l'Inde au volant d'un tracteur Massey Ferguson de 1958 a bien failli terminer sa course du côté de Monaco.

Arrivé aux abords de la principauté au volant de son véhicule, auquel a été ajoutée une remorque aménagée par ses soins où il peut dormir et se reposer, il a finalement trouvé frontière close. Fraîchement accueilli par la police locale, son véhicule interlope a été interdit de circuler dans les luxueuses rues monégasques.

La situation aurait même pu se tendre lorsque le conducteur, à la recherche d'un parcours alternatif longeant la frontière, s'est finalement retrouvé à l'intérieur du petit pays, souligne le quotidien régional.

Un voyage philosophique

L'histoire insolite a attiré l'attention de Nice Matin, qui est allé à la rencontre de l'aventurier. Celui-ci a pris sa mésaventure avec humour et philosophie: "Ils ont eu peur de mon Massey de 58. Il est rouge Ferrari", a-t-il expliqué. 

La philosophie justement, sera la pierre angulaire de ce voyage. Comme l'explique Marc Jardin, son but est d'aller à la rencontre des locaux tout en leur posant des questions philosophiques. 

"D'après vous, pourquoi le monde en est arrivé là? Qu’est-ce qui pourrait changer le monde? Qu’est-ce que le bonheur selon vous? Quel est votre plus gros problème dans la vie quotidienne? Les enfants répondent plus facilement que les adultes. Eux veulent toujours être sûrs d’avoir la bonne réponse", détaille-t-il encore. 

Il a finalement pu contourner le Rocher reprendre sa route vers l'Inde. 

Hugo Septier