BFMTV

Hommage à Nice: Franck, le héros au scooter, décoré de la Légion d'honneur

Le soir de l'attentat, Franck avait essayé d'arrêter le camion sur la Promenade des Anglais. Un an après, il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Il y a un an, lors de l'attentat à Nice qui a coûté la vie à 86 personnes, Franck avait essayé d'arrêter l'assaillant à bord de son camion. Depuis, il est connu comme "le héros au scooter".

Ce 14 juillet, Franck a été décoré par Christian Estrosi et fait chevalier de la Légion d'honneur. Sous de nombreux applaudissements et devant les près de 2000 invités. 

Après les faits, il expliquait à Nice Matin avoir essayé de rattraper le terroriste. "Entre les gens, vivants et morts. J'étais à fond. (...) Je n'avais que l'arrière du camion dans les yeux. J'étais déterminé à aller jusqu'au bout", se souvient Franck.

Après sa course folle, Franck parvient tant bien que mal à se hisser sur le marche-pied du camion, côté conducteur, et se retrouve donc nez à nez avec Mohamed Lahouaiej Bouhlel qui semble imperturbable. "Je l'ai frappé, frappé, et frappé encore. Des coups au visage. Il ne disait rien. Il ne bronchait pas", se rappelle Franck. 

Puis le terroriste le vise avec son arme, mais celle-ci s'enraye. Et Mohamed Lahouaiej Bouhlel est alors abattu par les forces de l'ordre. "J'étais prêt à mourir en fait! J'étais lucide et prêt à mourir pour l'arrêter" explique le rescapé.

Ivan Valerio