BFMTV

François Hollande: "Charlie Hebdo vit et vivra"

François Hollande

François Hollande - BFMTV

A peine sorti, le numéro 1178 de Charlie Hebdo est déjà en rupture de stock dans tous les points de vente ce mercredi.  Le journal, tiré à 5 millions d'exemplaires, affiche sur sa couverture une caricature de Mahomet.

Six jours après l'attentat qui a visé la rédaction de Charlie Hebdo, le nouveau numéro est sorti dans les kiosques. D'ordinaire tiré à 60.000 exemplaires par semaine, 5 millions de ce numéro exceptionnel vont finalement être imprimés.

>> L'ESSENTIEL

- Le numéro de Charlie Hebdo en kiosque depuis ce matin est en rupture de stock partout en France depuis 10 heures ce matin. De nouvelles livraisons seront faîtes dans les prochains jours. 

- L'attaque contre Charlie Hebdo a été revendiquée par Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) et menée sur ordre du chef suprême d'Al-Qaïda, l'égyptien Ayman al-Zawahiri selon une vidéo diffusée ce mercredi. 

21h00 - C'est la fin de ce live

Merci à tous de l'avoir suivi, vous pouvez dès à présent retrouver notre synthèse compilant les faits majeurs de la journée.

20h19 - Le Sénégal interdit la diffusion de Charlie Hebdo et Libération mercredi 

20h11 - "Charlie Hebdo vit et vivra", déclare François Hollande lors de l'inauguration de la Philharmonie de Paris. "Charlie Hebdo était menacé depuis longtemps faute de lecteurs ; aujourd'hui il revit", a ajouté le chef de l'Etat lors de cette inauguration une semaine après l'attentat meurtrier contre l'hebdomadaire satirique. "On peut assassiner des hommes, des femmes, on ne tue jamais leurs idées, au contraire", a-t-il souligné.

19h18 - Ventes, dons : plus de 10 millions d'euros pour Charlie Hebdo

18h35 - Les responsables musulmans en appellent de nouveau à des prêches "humanistes". Les responsables musulmans en ont de nouveau appelé mercredi aux imams, afin qu'ils relaient dans leurs prêches de vendredi prochain "l'essence du message coranique et de ses valeurs universelles et humanistes". Les imams des quelque 2.300 à 3.000 lieux de culte musulmans avaient déjà été invités à condamner la violence vendredi dernier. 

17h59 - Vol de 3.600 Charlie Hebdo. Une palette dans laquelle se trouvaient pas moins de 3.600 exemplaires de Charlie Hebdo destinés aux habitants d'une partie du Pas-de-Calais, a disparu mercredi, a-t-on appris auprès des messageries lyonnaises de presse (MLP).

17h42 - Une mineure de 14 ans mise en examen pour apologie du terrorisme à Nantes. La jeune fille aurait lancé aux agents de la Semitan, le gestionnaire du réseau de transports en commun de l'agglomération nantaise, lors d'un contrôle dans le tramway lundi : "On est les soeurs Coulibaly, on va sortir les kalachnikovs".

17h36 -Une fresque "Tous Charlie" vandalisée à Nice. Cette fresque peinte sur cellophane, d'une dimension de trois mètres sur deux, représentait d'un côté un portrait de Gandhi accompagné de l'une de ses pensées, "un oeil pour un oeil et le monde entier finira aveugle", et de l'autre les douze victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo. 

17h34 - Charlie Hebdo doit s'excuser, selon l'opposition islamiste en Jordanie. Le Front de l'Action islamique (FAI), vitrine politique des Frères musulmans et principal parti de l'opposition islamiste a appelé Charlie Hebdo à présenter des "excuses aux musulmans" pour avoir publié de nouvelles caricatures du prophète Mahomet.

17h25 - Joggeur blessé par balles: le pronostic vital "n'est plus engagé" 

17h21 - Nice-Matin et la Provence publient jeudi des hors-série dont les bénéfices iront à Charlie Hebdo. 

17h10 - Veillée dimanche et enterrement lundi en Martinique pour Clarissa Jean-Philippe. Les obsèques de la jeune policière municipale assassinée par Amédy Coulibaly se tiendront dimanche et lundi en Martinique, son île natale. Mardi soir à Montrouge, un hommage oecuménique rassemblant 2.000 personnes dont de nombreux collègues et personnalités, lui a été rendu.

16h50 - Le procès de Boston ne sera pas décalé. Un juge américain a refusé mercredi la demande de l'auteur présumé des attentats de 2013 à Boston, qui demandait de reporter son procès le temps de faire retomber l'émotion suscitée par les récents attentats en France, qui ont fait 17 morts. Les avocats de Djokhar Tsarnaev avaient déposé cette demande.

16h30 - "J'exprime ma plus grande reconnaissance aux armées. Vive la République et vive la France", conclut François Hollande. 

16h27 - Le service civique développé? "Le service civique est une très belle idée, et il sera proposé à tous les jeunes Français qui en font la demande", a jugé François Hollande car "servir la France n'est pas simplement une mission qui revient aux seuls militaires". 

16h25 - La réduction des effectifs de l'armée revue. François Hollande a annoncé aussi que compte tenu de la "situation exceptionnelle" créée par les récents attentats, le "rythme de réduction" des effectifs dans la Défense devait être "revu et adapté". 

Votée en décembre 2013, la loi de programmation prévoit 190 milliards d'euros de crédits sur la période 2014-2019, avec un budget annuel maintenu à 31,4 milliards d'euros jusqu'en 2016, à hauteur de 1,5% du PIB, et en légère progression ensuite. Pour maintenir un dispositif militaire cohérent en période de crise, le texte prévoyait la suppression de 34.000 postes dans les armées en six ans, dont 7.881 en 2014.

16h20 - "Nous devons répondre à des attaques venues de l'intérieur, commanditées de plus loin", explique le président de la République alors qu'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a revendiqué l'attaque contre Charlie Hebdo

16h15 - François Hollande présente ses voeux aux armées sur le porte-avion Charles-de-Gaulle. "Je tiens à saluer le comportement exemplaire des forces de gendarmerie et de police", débute le chef de l'Etat en écho au travail fourni la semaine passée après les attentats et qui continue avec le plan Vigipirate renforcé. "En à peine trois jours, le dispositif est passé de 1.000 à 10.500" soldats mobilisés. 

16h04 - L'Allemagne va durcir ses restrictions au voyage pour les jihadistes potentiels. "Le but est d'empêcher les voyages des gens qui ont pour but de rejoindre des zones de combat, par exemple en Syrie", a expliqué à la presse Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière Angela Merkel, après l'adoption de ce texte en conseil des ministres. La loi allemande permettait déjà de confisquer les passeports des candidats au jihad, mais le nouveau texte autorisera aussi la saisie de leurs cartes d'identité, seules requises pour voyager au sein de l'Union européenne et vers la Turquie. 

16h00 - Apologie d'acte terroriste: un homme condamné à six mois de prison ferme en Isère. Un homme de 28 ans qui avait notamment crié à l'adresse de policiers: "Ils ont tué Charlie, moi j'ai bien rigolé", a été condamné mercredi à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu (Isère).

15h50 - Le nouveau numéro de Charlie Hebdo se revend en ligne pour des sommes délirantes, sans toutefois trouver preneur. Des offres ont été mises en ligne sur eBay dès mardi, avant de connaître une forte poussée mercredi, et les prix de mise en vente ne cessaient d'augmenter, atteignant à l'"achat immédiat" jusqu'à 999.999 euros, telle l'offre de l'utilisateur "guyoooom".

15h40 - Pour le mufti de Jérusalem, les caricatures de Charlie Hebdo sont une "insulte" faite aux musulmans, tout en rejetant le recours à la violence. "Cette insulte a blessé les sentiments de près de deux milliards de musulmans dans le monde", a dit Mohammad Hussein dans un communiqué.

15h25 - Nice-Matin publie jeudi un hors-série dont les bénéfices iront à Charlie Hebdo, annonce le directeur délégué des rédactions du quotidien régional. "C'est une idée qui germait dans la rédaction, elle vient vraiment d'une partie de la rédaction", a déclaré Denis Carreaux.

15h14 - Libération et le Canard enchaîné, eux aussi en rupture de stock, seront réimprimés, affirme Le Figaro. Les nouveaux exemplaires devraient être disponibles dès cet après-midi.

15h10 - L'UMP va publier ses proposition dans la lutte contre le terrorisme. Selon L'Express, une des mesures sera l'indignité nationale pour les Français condamnés pour des actes de terrorisme. Le reste sera connu dans l'après-midi et devrait se décliner en treize mesures.

L'indignité nationale a été créée en 1944 et est une peine pénale rétroactive. La dégradation nationale en est la peine. 

14h40 - Un tribunal turc ordonne le blocage des sites internets qui reproduisent la une de Charlie Hebdo qui publient la caricature du prophète Mahomet. Le dessin représente un Mahomet tenant une pancarte "Je suis Charlie", le slogan des millions des manifestants qui ont défilé en France et à l'étranger pour condamner les attaques jihadistes qui ont fait 17 morts à Paris.

"Ceux qui méprisent les valeurs sacrées des musulmans en publiant des dessins représentant soit-disant notre prophète sont clairement coupables de provocation", a par ailleurs réagi sur Twitter l'un des vice-Premiers ministres du gouvernement islamo-conservateur au pouvoir à Ankara, Yalcin Akdogan.

14h30 - L'hommage du Canard enchaîné à Cabu et à Charlie Hebdo. En une, on trouve un auto-portrait de Cabu qui fait face à son célèbre personnage du beauf. Celui-ci tire son chapeau et porte un brassard "je suis Charlie". Pour titre, le journal satirique donne la parole à Cabu: "Allez les gars, ne vous laissez pas abattre". A côté un autre article est titré "L’heure est tragique, rions".

13h56 - Apologie du terrorisme: Taubira demande aux parquets "réactivité" et "fermeté". "Dans ces moments où la Nation doit montrer son unité, les propos ou agissements répréhensibles, haineux ou méprisants, proférés ou commis en raison de l'appartenance à une religion doivent être combattus et poursuivis avec la plus grande vigueur", affirme notamment la garde des Sceaux dans une circulaire sur "les infractions commises à la suite des attentats" de la semaine dernière, adressée lundi aux procureurs et procureurs généraux.

13h25 - Blasphème: que dit la loi en France? Manuel Valls l'a redit mardi après-midi devant l'Assemblée nationale, "le blasphème n'est pas dans notre droit, il ne le sera jamais". Le débat ressurgit alors que des autorités musulmanes ont reproché à Charlie Hebdo de se livrer à "des blasphèmes" avec la publication mercredi de nouvelles du prophète Mahomet, dont l'islam interdit toute représentation.

13h15 - Ils étaient nombreux ce mardi à rendre hommage à Clarissa Jean-Philippe, la policière municipale de 26 ans abattue jeudi 8 janvier par Amedy Coulibaly à Montrouge. La cérémonie de recueillement s'est tenue dans la commune où elle travaillait selon les rites catholiques.

Plusieurs personnes de confessions juive et musulmane ont apporté leur soutien à la famille.

13h10 - Fox News parle de zones interdites aux non-musulmans en France. Cette semaine, la chaîne ultra-conservatrice américaine a présenté des zones interdites aux non-musulmans à Paris lors d’un dialogue entre une présentatrice de la chaîne et Nolan Peterson, un ancien militaire promu pour l’occasion "spécialiste des zones de conflit".

13h - L'hommage national aux victimes dépendra du "souhait des familles"

Stéphane Le Foll a indiqué ce mercredi que la tenue de l'hommage aux victimes des attentats, prévu la semaine prochaine aux Invalides, dépendrait "du souhait des familles". Certaines familles semblent en effet ne pas vouloir un tel hommage. Il y aura "un respect total des souhaits des familles" a-t-il poursuivi.

12h45 - Des éléments d'amélioration du renseignement présentés le 21 janvier

Le gouvernement présentera mercredi prochain en Conseil des ministres les "éléments d'amélioration des dispositifs de renseignement, d'écoute, des renseignements pénitentiaires et de la mobilisation de la défense", a annoncé mercredi Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement. 

12h40 - Une cinquantaine de procédures ouvertes pour "apologie du terrorisme"

La Chancellerie indique ce mercredi que 54 procédures ont été ouvertes pour apologie du terrorisme depuis les attentats. Le polémiste Dieudonné est concerné par l'une de ces procédures, il a été placé en garde à vue ce matin. Par ailleurs, onze procédures ont été ouvertes pour des actes anti-musulmans.

12h30 - Un journal turc publie la une de Charlie Hebdo

Le quotidien turc Cumhuriyet publie ce mercredi les caricatures de Charlie Hebdo et notamment sa une représentant Mahomet. Le journal est pour l'instant le seul à avoir osé cette publication dans un pays musulman où les pressions et menaces se multiplient. Le journal dénonce une tentative de censure, un contrôle de police ayant eu lieu avant la publication.

12h15 - Surveillance antiterroriste sur internet: Bernard Cazeneuve ira aux Etats-Unis

Le ministre de l'Intérieur ira "prochainement" aux Etats-Unis pour "sensibiliser les grands opérateurs d'Internet" à la surveillance antiterroriste. Bernard Cazeneuve a par ailleurs été chargé par Manuel Valls de faire des propositions "dans les huit jours" concernant le contrôle d'internet et des réseaux sociaux, utilisés pour le recrutement de jihadistes.

12h - Cabu inhumé à Châlons-en-Champagne

Le dessinateur de Charlie Hebdo Jean Cabut dit Cabu a été inhumé dans l'intimité ce mercredi. Ses funérailles ont eu lieu à Châlons-en-Champagne d'où il est originaire.

11h50 - Premier conseil des ministres depuis les attentats

Le gouvernement assistait ce mercredi à son premier conseil des ministres depuis les attentats. Tandis que le Charlie Hebdo est introuvable, Manuel Valls a salué la presse à la sortie du conseil, un exemplaire du journal à la main. Une cinquantaine d'abonnements vont être souscrits à Matignon, indique-t-on à Matignon.

11h45 - Emprisonnement de jihadistes: l'isolement testé à la prison de Fresnes

Manuel Valls a souhaité mardi généraliser l'isolement des jihadistes dans les cellules. La prison de Fresnes qui compte 2.000 détenus expérimente déjà cet isolement. Les 22 prisonniers concernés sont regroupés dans des cellules seules ou à deux.

11h40 - François Hollande à l'Institut du monde arabe jeudi

Le rendez-vous n'était pas inscrit à son agenda. François Hollande se rendra jeudi à l'Institut du monde arabe (IMA) jeudi et ouvrira le premier forum international "Renouveaux du monde arabe". Le chef de l'Etat prendra la parole à 10 heures. Après les attentats, l'IMA a inscrit sur sa façade "Nous sommes tous Charlie" en français et en arabe.

11h30 - Du jamais vu dans l'histoire de la presse

Sur BFMTV, Patrick André, le distributeur de Charlie Hebdo note un taux de vente qui "avoisine les 100%" atteint dans "les premières heures de vente". "On n'a jamais vu ça, on n'a jamais vu un tel engouement, une telle volonté de soutien de Charlie Hebdo et plus généralement de la liberté de la presse, qui d'ailleurs profite à toute la presse", poursuit-il. 

11h15 - Imam de Bordeaux: "ne pas trop prendre au sérieux" les caricatures

La une de Charlie Hebdo fait réagir la communauté musulmane mais pour Tareq Oubrou, grand imam de Bordeaux interrogé par BFMTV l'intention des caricatures est "l'apaisement". Selon lui, "il ne faut pas prendre trop au sérieux" la caricature qui est "une provocation, parce que c'est le propre de la caricature". 

11h - John Kerry à Paris vendredi

Le secrétaire d'Etat américain rencontrera François Hollande vendredi. Une visite après l'absence remarquée de Barack Obama à la marche républicaine dimanche, alors que de nombreux chefs d'Etat étaient présents. Sur Twitter, John Kerry a rappelé le soutien "continu et constant" des Etats-Unis.

10h55 - Prison ferme à Nanterre pour apologie du terrorisme

Un homme de 22 ans a été condamné mardi soir à un an de prison ferme pour apologie du terrorisme. Il avait posté sur Facebook une vidéo dans laquelle il se "moquait" d'Ahmed Merabet, le policier abattu sur le trottoir lors de la fusillade. Le jeune homme a été immédiatement emprisonné.

10h45 - Apologie du terrorisme : Dieudonné en garde à vue

Dieudonné a été placé en garde à vue mercredi matin dans le cadre d'une enquête pour apologie du terrorisme. Dimanche, il avait écrit "Je suis Charlie Coulibaly" sur sa page Facebook, avant d'effacer le message.

10h35 - Al-Qaïda revendique l'attentat contre Charlie Hebdo

Dans une vidéo mise en ligne ce mercredi, le groupe terroriste Al-Qaïda au Yemen revendique l'attentat contre Charlie Hebdo. Il y a une semaine, Saïd et Cherif Kouachi avaient ouvert le feu sur la rédaction du journal, faisant douze victimes. "Une vengeance pour insulte au prophète", selon Al-Qaïda menée sur ordre de Zawahiri.

10h30 - L'Iran condamne la caricature du journal satirique

L'Iran condamne "le geste insultant" de Charlie Hebdo qui publie sur sa couverture une caricature du prophète Mahomet. Le porte-parole de la diplomatie iranienne estime que le dessin "porte atteinte aux sentiments des musulmans".

10h15 - Charlie Hebdo épuisé en France

Le nouveau numéro de Charlie Hebdo est déjà épuisé dans les 27.000 points de vente de presse en France, indique l'Union nationale des diffuseurs de presse.

10h - L'Etat islamique critique la sortie du nouveau numéro de Charlie Hebdo

L'Etat islamique juge sur sa radio ce mercredi "extrêmement stupide" la publication de nouvelles caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo. La une du journal montre le prophète la larme à l'oeil, une pancarte "Je suis Charlie" à la main.

S.A. et C. B