BFMTV

Essonne: des souris retrouvées dans des vêtements pour bébés vendus par Carrefour

Une famille de souris a élu domicile dans des gigoteuses vendues par le Carrefour du centre commercial Evry 2 en Essonne.

Une famille de souris a élu domicile dans des gigoteuses vendues par le Carrefour du centre commercial Evry 2 en Essonne. - Capture YouTube Bassem Braiki Official Street

Une séquence filmée au rayon puériculture du magasin Carrefour d’Evry 2, dans l'Essonne, montre des gigoteuses pour bébé envahies par une famille de rongeurs.

Traces d’urine, excréments, trous dans le tissu: aucun doute, les souris ne sont pas bien loin, comme a pu le constater un client du magasin Carrefour d’Evry 2.

Au rayon puériculture pour acheter une gigoteuse pour son petit garçon, le père de famille a découvert que des souris avaient élu domicile dans les vêtements.

Pour preuve, il a diffusé, à l’aide de l’application Snapchat, des images à peine croyables, reprises ensuite sur YouTube et Facebook où elles ont été vues plus de 230.000 fois.

"On les voit à travers le tissu, ça bouge"

"Incroyable ce qu’il se passe", commente le client sur la vidéo. "Je cherche une gigoteuse pour mon fils et regardez sur quoi je tombe. Il y a une famille de rats là-dedans."

Atterré par ce qu’il vient de découvrir, il prend à témoin une employée du magasin. "Regardez, ils sont là. On les voit à travers le tissu, ça bouge. Est-ce que c’est normal ça?" lui demande-t-il avant de se diriger vers l’accueil de l’hypermarché.

Les images dateraient de lundi 19 février et, comme le note Le Parisien, les gigoteuses en question avaient disparu du rayon pour bébés mercredi. En revanche, les autres produits proposés à la vente sont restés à la même place. Ce qui pose problème à une cliente interrogée par le quotidien: "On peut se demander si les rongeurs n’ont pas gambadé partout avec leurs pattes pleines d’urine, il faudrait tout désinfecter, mais je suis sûre que ça n’a pas été fait."

Une procédure engagée par le maire d'Evry

Comme bon nombre de ses concitoyens, le maire d’Evry, Francis Chouat, a été choqué par la vidéo qu’il a visionnée sur les réseaux sociaux. "J'ai demandé à mes services d’engager la procédure à la suite de ce qui a été découvert par le client."

Si la direction du centre commercial Evry 2 n’a pas souhaité s’exprimer, la direction nationale de Carrefour a quant à elle réagi rapidement à la polémique. La chaîne de grande distribution a présenté ses excuses et assure qu'"il s’agit ici d’un cas isolé. Des mesures immédiates ont été prises: nettoyage, retrait des produits ainsi qu’un dispositif de contrôle renforcé."

Carrefour rappelle également qu'"un ensemble de mesures et de process qualité" est mis en place tout au long de l’année, "effectués par les services internes et par des organismes externes indépendants, afin d’assurer une parfaite hygiène dans l’ensemble de ses magasins".

Hervine Mahaud