BFMTV

Toussaint: les vacances commencent un jeudi, mais pourquoi?

Elsa est la plus jeune candidate au bac de France.

Elsa est la plus jeune candidate au bac de France. - Helene Valenzuela / AFP

A la Toussaint, cette année, les vacances commenceront et finiront en milieu de semaine. Un calendrier inédit. Explications.

Oublié le samedi, les vacances scolaires de la Toussaint du calendrier scolaire 2016-2017 débuteront un jeudi et se finiront un mercredi. Ce qui n'a pas manqué de provoquer la grogne des parents notamment divorcés, obligés de se réorganiser, et des acteurs du tourisme.

Les deux arguments du ministère de l'Education

L'abandon du sacro-saint samedi pour le début des vacances est exceptionnel. La première raison est d'éviter une reprise de l'école le lundi 31 octobre, soit la veille du mardi 1er novembre férié, argue le ministère de l'Education. Seconde raison évoquée par le ministère, joint par Libération, respecter les sept semaines "recommandées par les chronobiologistes" pour la santé des enfants. "L’année scolaire comporte trente-six semaines au moins réparties en cinq périodes de travail, de durée comparable, séparées par quatre périodes de vacance des classes", selon le code de l'Education que rappelle le journal. Vous faites le calcul, même si le calendrier perd en régularité par la suite.

Le calendrier scolaire 2016-2017
Le calendrier scolaire 2016-2017 © Capture d'écran du site du ministère de l'Education nationale.

La pression des acteurs du tourisme

Les vacances scolaires restent une manne importante pour les professionnels du tourisme, notamment les stations de ski. Toujours selon le quotidien, le ministère de l'Education nationale a envisagé un temps d'appliquer ce calendrier inédit pour les vacances de Noël. Chose impensable pour le secteur qui a immédiatement fait pression et a obtenu gain de cause, à la fois pour cette période mais également pour les vacances de printemps "remontées vers avril", parce qu'en mai la neige se fait plus rare et qu'il y a "30.000 emplois concernés", indique le journal, selon une information des Echos.

Ce calendrier particulier a donc touché la Toussaint, ce qui a ainsi poussé certains grands acteurs du tourisme à proposer de nouvelles conditions de séjours, n'imposant plus le samedi comme unique jour d'arrivée.

Mais que les défenseurs du calendrier scolaire traditionnel se rassurent: celui de 2017-2018 repart à la normale. En revanche, celui de 2018-2019 n'est pas encore établi. 

Aurore Coulaud