BFMTV

Pour Blanquer, le 1er trimestre va permettre de rattraper le retard des élèves dû au confinement

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer le 2 juin 2020 dans un établissement de  Saint-Cyr-l'Ecole

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer le 2 juin 2020 dans un établissement de Saint-Cyr-l'Ecole - Anne-Christine POUJOULAT © 2019 AFP

Jean-Michel Blanquer considère que le premier trimestre est une "période clé" qui permettra de rattraper le retard acquis par les élèves pendant le confinement, a-t-il indiqué ce jeudi dans Le Parisien.

À quelques jours de la rentrée scolaire, Jean-Michel Blanquer multiplie les annonces pour rassurer les Français face à ce retour sur les bancs de l'école en pleine crise sanitaire.

Dans une interview au Parisien, diffusée ce jeudi, le ministre de l'Education nationale a ainsi assuré que "les avantages d'aller à l'école sont infiniment plus importants que les inconvénients". Avant d'ajouter qu'un "enfant qui ne va pas à l'école, c'est grave".

500.000 élèves décrocheurs

Selon lui, le premier trimestre est une "période clé" qui permettra de rattraper le retard acquis par les élèves pendant le confinement, "même si pour certains élèves, l'accompagnement devra être prolongé", a-t-il ajouté.

Ce jeudi matin, sur France Inter, le ministre de l'Education nationale a souligné que 500.000 enfants avaient décroché pendant le confinement. Un "problème" et un "défi" auquel son ministère devra se confronter.

Clément Boutin Journaliste BFMTV