BFMTV

Perles du bac 2014: "Bien sûr, ce n'est que de l'humour!"

Ces "perles du bac" ne sont que des contributions d'internautes, probablement tout droit sorties de leur imagination.

Ces "perles du bac" ne sont que des contributions d'internautes, probablement tout droit sorties de leur imagination. - -

Cette année encore, les bacheliers ont fait des merveilles. C'est en tout cas ce qu'on peut constater en lisant les perles publiées sur Perlesdubac.fr. Mais le fondateur du site le confirme à BFMTV.com: "Ce n'est que de l'humour".

Mise à jour à 19h20: Le fondateur du site Perlesdubac.fr confirme à BFMTV.com que son site est "humoristique": "Je ne fais que publier des contributions d'internautes depuis plusieurs années, et certains contributeurs sont des 'habitués', mais je n'ai jamais vu aucune copie!", dit-il avec malice. Il reconnaît être surpris par son succès: "Je ne m'attendais pas à voir les perles reprises un peu partout dans les médias..."

A peine terminées, les épreuves de baccalauréat donnent déjà des sueurs froides aux correcteurs. Et certains n'hésitent pas à partager les plus belles "perles" de leurs élèves, comme le rapportent de nombreux médias. Ainsi, "L'Europe politique, c'est comme l'hiver dans Game of Thrones: on t'en parle mais on la voit jamais arriver", aurait écrit un bachelier.

Or, la plupart proviennent du site Perlesdubac.fr. Et rien n'indique que les approximations des élèves que cette page recense soient véridiques.

Le responsable du site n'a pas pu être contacté pour le moment. Son entourage, joint par BFMTV.com, nous apprend néanmoins qu'il est âgé de 35 ans et réside dans une commune de Haute-Garonne. A la tête d'une petite entreprise qu'il a fondée, il administre plusieurs sites web d'humour et de divertissement, dont Perlesdubac. Sur ce site, on retrouve d'ailleurs des "perles des douanes", "perles de la police", "perles du rugby", etc.

Les syndicats de professeurs perplexes

A la toute fin des mentions légales du site, le gestionnaire précise d'ailleurs ne pas pouvoir "s'engager formellement sur le caractère pertinent, la fiabilité ou l'exactitude des informations contenues dans ce site", mais indique que chaque "perle" proposée "est soumise à validation."

Joints par BFMTV.com, Sud-Education et le SNALC, deux syndicats d'enseignants du second degré, admettent leur perplexité. "Des perles, c'est certain, il en existe plein chaque année, chaque professeur qui a un jour corrigé des copies pourra en témoigner. Mais celles-là, c'est vrai, on se pose la question sur leur véracité", reconnaît un professeur du SNALC.

En attendant, rien ne nous empêche de rire de ces phrases foncièrement drôles. Mais que les aspirants bacheliers se rassurent: ils ne sont peut-être pas tous aussi mauvais élèves que ces perles le laissent penser.

Alexandra Gonzalez