BFMTV

Paris: 180 élèves de troisième toujours sans affectation en lycée

Image d'illustration d'enfants dans un collège -

Image d'illustration d'enfants dans un collège - - Jeff Pachoud

Fin juin, les élèves de troisième de la capitale devaient inscrire une liste de huit à dix lycées qu'ils espéraient intégrer sur la plateforme en ligne Affelnet, le Parcoursup des collégiens.

A Paris, 180 élèves de troisième ne savent toujours pas où ils seront scolarisés à la rentrée, a révélé Le Parisien vendredi. Ces derniers, comme tous les élèves de troisième de la capitale, devaient inscrire, fin juin, une liste de huit à dix lycées qu'ils espéraient intégrer sur la plateforme en ligne Affelnet, une sorte de Parcoursup des collégiens. Au premier tour, 668 jeunes étaient sans affectation. A l'issue du second tour, dont les résultats étaient publiés ce jeudi, 180 jeunes sont donc toujours sur le carreau.

"Tous auront un établissement à la rentrée de septembre", assure le Rectorat au Parisien, espérant pouvoir donner à ces futurs lycéens leur affectation à partir du 15 août.

"Cette année, nous avons fait face à une augmentation du nombre de vœux en seconde générale, 300 de plus, et à une baisse des demandes en filière professionnelle. Nous avons aussi eu plus de vœux de collégiens issus du privé", explique t-il.

"Nous sommes confrontés à un manque criant de place"

"Nous sommes confrontés à un manque criant de place", déplore de son côté l'association de parents d'élèves FCPE75, appelant à ouvrir de nouvelles classes de seconde.

Elle note aussi plusieurs dysfonctionnements. Certains élèves ont ainsi été affectés au lycée Rabelais, dans le 18e arrondissement de la capitale, pourtant fermé pour travaux.

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV