BFMTV

Mathématiques: Jean-Michel Blanquer fustige un niveau "beaucoup trop faible en France"

Le ministre de l'Éducation nationale estime que le niveau des élèves français dans les savoirs fondamentaux n'est pas suffisant.

Alors que l'enquête TIMSS, publiée ce mardi à 10 heures, pointe, comme sa précédente édition il y a quatre ans, que le niveau des écoliers et collégiens français est en baisse, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a indiqué ce mardi qu'il partageait ce constat.

"Le niveau de mathématiques est beaucoup trop faible en France", a regretté le ministre sur BFMTV-RMC quelques heures avant la publication des résultats de l'enquête internationale. "En matière de savoirs fondamentaux, c'est-à-dire le français et les mathématiques, nous avons une pente à remonter et je suis le premier à le dire", a-t-il ajouté.

Toutefois, a-t-il estimé, "les évaluations internationales telles qu'on les a, un peu comme en astronomie, nous disent quelque chose plus du passé que du présent. (...) Par exemple, là ce qu'on va avoir comme résultat c'est sur des élèves de l'année 2018-2019, de classe de huitième (sic) ou de quatrième donc sur un niveau de maths qui, oui, s'est affaibli au cours des années", a poursuivi le ministre.

La France dernière au niveau de l'Union européenne

Selon Jean-Michel Blanquer, l'affaiblissement du niveau de ces savoirs fondamentaux "justifie tout ce que nous sommes en train de faire sur le sujet, que ce soit en français ou en mathématiques".

L'enquête a été réalisée en mai 2019 auprès de dizaines de milliers d'enfants en quatrième année de scolarité obligatoire (CM1 en France), dont quelque 4000 en France. Selon cette étude, il y a de moins en moins de bons élèves en maths. Dans cette matière, en classe de CM1, la France est en queue de peloton de l'Union européenne. Et seul le Chili a un score plus faible si on élargit au niveau international.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV