BFMTV

Marseille: mécontents de la cantine, les parents font pression

Dans une cantine de Marseille où des insectes ont été retrouvés dans des plats, le 22 janvier dernier.

Dans une cantine de Marseille où des insectes ont été retrouvés dans des plats, le 22 janvier dernier. - -

A plusieurs reprises ces derniers mois, des enfants scolarisés à Marseille ont retrouvé des insectes dans leurs plats de cantine. Les parents se sont organisés pour arrêter de payer d'avance.

Du riz de Camargue infesté de vers en novembre, des brocolis aux chenilles et du riz bio aux asticots en janvier: les parents d'élèves des écoles de Marseille en ont assez. Ils se sont donc mobilisés sur Internet pour appeler à payer la cantine au dernier moment, souligne ce lundi Le Parisien.

A Marseille, les parents règlent généralement la facture de la cantine avec un mois d'avance. Sur une page web dédiée, les instigateurs du mouvement ont donc appelé les parents à "différer leur règlement de 40 jours" en guise de protestation. Une mère d'élève, interrogée par Le Parisien, souligne que "le personnel de la cantine n'a pas le droit d'exclure les enfants pour ça".

"Opération limace"

Les parents en colère - qui, non sans humour, ont donné à leur action le nom d'"opération limace" - ont dans leur viseur la Sodexo, qui prépare les 50.000 repas quotidiens des écoles de Marseille. Car outre les "corps étrangers remarqués ici ou là dans l'alimentation", les mécontents s'inquiètent aussi pour "les carences de contrôle" et la "qualité globale de la prestation", écrivent-ils.

En janvier, certains parents indiquaient également leur volonté de saisir la Direction générale de la concurrence, de la consommation et des fraudes.

M. T.