BFMTV

Les internats d’excellence bientôt démantelés

-

- - -

Le dispositif des internats d'excellence est jugé trop coûteux par le gouvernement, malgré un rapport positif sur les résultats de l'expérience de Sourdun, en Seine-et-Marne.

Le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon annonce jeudi dans sa circulaire de rentrée, publiée au bulletin officiel, qu’il ne reconduirait pas l’expérience des internats d’excellence. L'une des mesures phares lancées par l’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy.

Ces établissements ouverts aux élèves méritants des milieux défavorisés devaient les aider à atteindre un niveau beaucoup plus élevé.

Des internats d'excellence aux excellents internats

Vincent Peillon fait état de l’invesissement du dispositif: beaucoup trop coûteux comparé aux résultats. Selon lui, "c’est une réponse partielle qui ne concerne que quelques milliers d’élèves", cite Le Parisien.

Pourtant, un rapport publié le même jour fait un bilan positif de l’internat d’excellence de Sourdun, en Seine-et-Marne, créé en 2009. Le ministre ne pense pas fermer les 44 établissements. Ils rejoindront les autres internats français, selon Le Parisien. Passer des internats d’excellence aux "excellents internats", telle est la nouvelle devise.

A LIRE AUSSI:

>> La rentrée scolaire 2013, version Peillon