BFMTV

Journée nationale de la Résistance instaurée le 27 mai

Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation

Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation - -

Le Sénat a adopté jeudi 28 mars à 346 voix contre 2 une proposition de loi instaurant le 27 mai comme journée nationale de la Résistance.

Le 27 mai n'est désormais plus une date comme les autres. Le Sénat a voté une proposition de loi PS établissant cette date comme journée nationale de la Résistance. Soixante-dix ans plus tôt, différentes organisations de lutte contre l'occupation nazie se réunissaient et mettaient en place le Conseil national de la Résistance.

Il s'agit de la deuxième date commémorative instaurée depuis le début du quinquennat de François Hollande, après celle du 19 mars devenue journée nationale en mémoire des victimes de la guerre d'Algérie et des combats de Tunisie et du Maroc.

"Aujourd'hui j'ai rencontré plus de 100.000 élèves"

L'objectif de ce projet de loi consiste à ne pas oublier l'histoire de la Résistance française en transmettant ce savoir aux étudiants. Jean Nallit, ancien maquisard considère comme primordial d'informer les jeunes générations. "On parle de devoir de mémoire mais pour moi c'est une façon de vivre. Aujourd'hui j'ai rencontré plus de 100.000 élèves", insiste-t-il. S'il se considère comme missionnaire c'est avant tout pour éviter que les atrocités de la Seconde guerre mondiale ne se reproduisent.