BFMTV

Collège : grosses lacunes en Histoire-Géographie

21% des élèves de collège sont en difficultés en Histoire-Géographie

21% des élèves de collège sont en difficultés en Histoire-Géographie - -

Ce jeudi, les 700 000 élèves de 3e passent l’épreuve d’Histoire-Géographie du brevet des collèges. Une épreuve au cours de laquelle ils vont devoir se surpasser : 21% des élèves au collège sont en difficulté dans cette matière.

Les quelques 700 000 collégiens qui passent le brevet ce jeudi vont devoir se surpasser à l'épreuve d'Histoire-Géographie. Une étude du ministère de l'Education nationale montre qu'entre 2006 et 2012, la part des élèves en difficulté dans cette matière passe de 15% à 21%. C’est sans doute le cas de Maxime qui a du mal à identifier Napoléon. « Napoléon 1er ? C’était un empereur de la République française non ? Il était un peu barbare ». Même constat quand on lui demande qui est Nelson Mandela. « C’était pas l’ancien président de la Cote d’Ivoire ? ».

« Je ne sais pas où se situe l’Est et l’Ouest »

Sur la période 2006 à 2012, la proportion d'élèves à l'aise en Histoire-Géo est quant à elle passée de 10% à 6%. Et Juliette ne fait pas partie de ces 6% d’élèves en confiance avec la Géographie quand elle avoue « ne pas savoir où se situe l’Est par rapport à l’ouest ». Mais elle explique aussi son niveau par rapport à la qualité de ses professeurs. « C’est vrai que ça change un peu quand on a un bon prof », tente-t-elle pour justifier la faiblesse de ses acquis. En réalité, les collégiens ne prennent plus la matière au sérieux, 21% considèrent la discipline comme "pas du tout importante. Ils lui consacrent 15 minutes de révision, grand maximum, par semaine. « En général, ils révisent le Français et les Maths. C’est rare qu’ils aient des devoirs en Histoire ou en Géographie », confie ainsi une maman d’élèves.

« Ils savent très bien si Britney Spears a été arrêtée imbibée d’alcool »

Pour Maria Goyet, professeur d'Histoire-Géographie, s'ils ne retiennent rien c'est parce qu'ils ont la tête trop pleine de vide. « Ils ont le cerveau encombré. Quand ils regardent une émission de télé-réalité par exemple, ils savent très bien si Britney Spears a été arrêtée imbibée d’alcool au volant de sa voiture ». Et malheureusement, ce n’est pas le développement d’Internet sur tous les supports, smartphones, tablettes ou ordinateurs qui les a ramené vers l’amour de la matière.

Tugdual de Dieuleveult avec P. Baduel