BFMTV

Brevet 2016: les collégiens n'ont pas apprécié la prose de Maurice Genevoix

Maurice Genevoix n'a pas laissé les collégiens de marbre.

Maurice Genevoix n'a pas laissé les collégiens de marbre. - Havang - Wikicommons - CC ; montage BFMTV

Au sortir de l'épreuve de français du Brevet des collèges, les candidats se sont montrés pour le moins circonspects. Ils n'ont pas vraiment apprécié la prose de Maurice Genevoix.

Lors de l'épreuve de français du Brevet des collèges édition 2016, les élèves de troisième ont dû plancher sur deux textes de Maurice Genevoix racontant l'horreur de la Première Guerre mondiale.

Mort en 1980, Maurice Genevoix raconte dans La Boue son quotidien de Poilu dans les tranchées. Dans les textes choisis par l'Education nationale pour cette épreuve du Brevet, Maurice Genevoix évoque en particulier comment, pour occuper le temps, il comptait les gouttes de pluie qui tombaient près de lui, et la musique que lui inspiraient ces bruits furtifs: 

Force est de constater que tous les collégiens n'ont pas goûté à la poésie de Genevoix, et ont tenu à le faire savoir sur les réseaux sociaux une fois l'épreuve de français terminée.

C'est en particulier le décompte des gouttes d'eau qui a retenu leur attention, les poussant à interpeller l'auteur par quelque noms fleuris, dont le célèbre "fdp", dont nous ne traduirons ici que les deux premières lettres: "fils de p...".

P.A.