BFMTV

Bac 2021: Jean-Michel Blanquer annonce la création d'une spécialité "sport"

Invité de BFMTV-RMC, le ministre de l'Éducation nationale a dit vouloir faire en sorte que cette nouvelle spécialité, comme d'autres, soit prise en compte dans Parcoursup.

Donner la possibilité aux élèves de choisir leurs "passions" plutôt qu'un "couloir". C'est ainsi que Jean-Michel Blanquer résume sa réforme du baccalauréat. Invité ce mardi matin de BFMTV-RMC, le ministre de l'Éducation nationale a annoncé la création d'un "enseignement de spécialité 'sport' (...) pour la rentrée prochaine". Pour les examens de 2021, donc.

"Une des vertus de la réforme du bac, c'est qu'elle permet une vision modulaire du lycée. Autrement dit elle permettra toujours dans le futur de créer éventuellement des nouvelles disciplines, des nouvelles spécialités", se félicite-t-il.

Pour ceux qui veulent "faire un métier dans le sport"

Celle permettant donc de suivre une épreuve dédiée à l'éducation physique et sportive (EPS) visera à aider les élèves "qui veulent, par exemple, faire un métier dans le sport", explique Jean-Michel Blanquer, qui précise que cette nouvelle sera prise en compte, ensuite, dans Parcoursup.

"C'est quand même drôlement bien de pouvoir choisir ses passions plutôt que de choisir un couloir. C'est ça l'un des aspects importants de la réforme du baccalauréat", assure le ministre de l'Education nationale.

Trois enseignements de spécialité en première

Le nouveau bac prévoit l'enseignement de disciplines de spécialité, choisies par l'élève: trois en classe de première, puis deux en terminale parmi ces trois matières précédemment suivies.

Parmi les propositions en filière générale figurent les enseignements suivants: arts, histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques, humanités, littérature et philosophie, langues, littératures et cultures étrangères et régionales, littérature et langues et cultures de l'Antiquité, mathématiques, numérique et sciences informatiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l'ingénieur et sciences économiques et sociales

Jules Pecnard Journaliste BFMTV