BFMTV

Des punaises de lit infestent un internat à Chambéry-le-Haut

L'entrée des lycées Louis Armand à Chambéry-le-Haut et Savoie.

L'entrée des lycées Louis Armand à Chambéry-le-Haut et Savoie. - GoogleStreetView

Deux des quatre bâtiments de cet établissement de Savoie sont infestés par ces insectes suceurs de sang.

Les punaises de lit vont forcer 340 élèves des 1.700 du lycée Louis Armand à Chambéry-le-Haut, en Savoie à vider les lieux. Le proviseur, note France Bleu, a dû se résoudre à cette mesure extrême pour permettre le traitement des bâtiments. Il a fallu, dans l'intervalle, trouver des solutions de logement pour les élèves. 

Les insectes se sont attaqués dans la nuit de lundi à mardi dernier, à deux internes occupant la même chambre. Un médecin a pu confirmer que les piqûres provenaient de punaises de lit. La chambre a été traitée avec des insecticides, mais il est apparu que les nuisibles avaient déjà envahi la pièce d'à côté. Vendredi, ils avaient investi une dizaine de chambres, dont l'une située dans un immeuble voisin. 

Une "lourde décision"

Pour endiguer la propagation aux quatre bâtiments que compte l'établissement, le proviseur Luc Clouet a pris la "lourde décision", relate Le Dauphiné.com, de fermer l'ensemble des quatre bâtiments que compte l'établissement. Une entreprise spécialisée doit les traiter. Des chiens renifleurs seront utilisés pour détecter la présence éventuelle des punaises. Le but est de distinguer les chambres contaminées des autres. Pour celles qui le seraient, elles ne pourront être réoccupées que dans une quinzaine de jours, après un traitement en profondeur. Le délai sera réduit à une semaine pour celles exemptes de toutes traces des insectes. Les matelas infectés seront mis au rebut.

Un appel à la solidarité pour les élèves devant être accueillis pendant la durée du traitement a été lancé par le lycée Louis Armand. Les familles disposées à héberger des élèves pendant quelques jours peuvent appeler l'établissement dès lundi, 9 heures.

D. N.