BFMTV

Des étudiants formés au bien-être animal en France

Une manifestation contre la fourrure le 27 septembre 2016 devant l'Opéra Garnier à Paris

Une manifestation contre la fourrure le 27 septembre 2016 devant l'Opéra Garnier à Paris - Thomas Samson-AFP

Les premiers étudiants ont été accueillis en septembre dernier en Corrèze lors de la création d'un diplôme sur le bien-être animal. Une autre formation ouvrira ses portes à Lyon au mois de juin prochain: la protection animale s'installe progressivement dans les mentalités.

C'est une nouveauté en France. Deux formations sur le bien-être animal vont prochainement voir le jour ou ont déjà accueilli leurs tout premiers étudiants. Selon Le Parisien, l'École nationale des services vétérinaires de Lyon va créer en juin prochain un diplôme intitulé "La protection animale: de la science au droit".

"L'objectif est de former notamment les professionnels (comme les éleveurs, ou les transporteurs) afin qu'ils aient une bonne connaissance de la réglementation et du bien-être animal", a indiqué au quotidien Anne-Claire Lomellini-Dereclenne, inspectrice de la santé publique vétérinaire à l'origine de cet enseignement ouvert aux bac + 3.

"Victime de notre succès"

À Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, il existe depuis la rentrée de septembre un diplôme universitaire (DU) de ce type. Cette formation propose de faire réfléchir ses étudiants sur la place du bétail ou de la faune sauvage, la maltraitance des vaches laitières, jusqu'aux cas de conflits lors d'un divorce.

"Victime de notre succès, nous ouvrons une session exceptionnelle en janvier", a précisé au Parisien Lucille Boisseau-Sowinski, créatrice de ce DU.

Avocats, gendarme et philosophe

Une formation qui doit recevoir le prix de la Fondation droit animal, éthique et sciences (LFDA). Parmi les futurs étudiants: des étudiants en droit, des avocats, mais aussi un gendarme et un philosophe. Avec la mobilisation d'associations et la publication régulière de vidéos dénonçant les conditions d'abattage ou d'élevage des animaux, la question de leur bien-être est de plus en plus régulièrement évoquée.

Jusqu'à il y a peu, ceux qui souhaitaient se former sur le sujet devaient partir à l'étranger. Comme Loïs Lelanchon, qui a dû se rendre à Barcelone après son diplôme de droit international. "Plus qu'une ligne sur le CV, ce master permet de canaliser l'énergie militante et d'agir efficacement pour la cause animale", estime celui qui travaille désormais pour une association de défense des animaux Human Society.

Pour en savoir un peu plus sur le droit des animaux, vous pouvez visionner le documentaire diffusé sur Arte "Les animaux ont-ils des droits?"

Céline Hussonnois-Alaya