BFMTV

Des campements de 800 migrants évacués dans le nord de Paris

Image de l'évacuation du camp de migrants porte de la Chapelle en juin 2016.

Image de l'évacuation du camp de migrants porte de la Chapelle en juin 2016. - Joël Saget - AFP

Plusieurs campements de 800 migrants ont été évacués, mercredi 17 août au nord de Paris, par la préfecture de police.

Plus de 800 migrants ont été évacués, mercredi matin, de plusieurs campements s'étant reconstitués ces derniers jours au nord-est de Paris. Yann Drouet, chef de cabinet du préfet de police de Paris, a indiqué:

"Huit à neuf cents migrants issus de trois campements situés quai de Jemmapes, place Stalingrad et avenue de Flandres, sont en cours d'évacuation depuis 7 heures ce matin. (...) Soixante a 70 femmes et enfants ont été évacués en priorité".

Ces migrants, d'origine afghane, soudanaise, érythréenne ou encore somalienne ont été acheminés vers un commissariat du XVIIIe arrondissement "où leur situation administrative est examinée pour les orienter et les prendre en charge si besoin".

La préfecture de police mène des opérations répétées depuis la fin du mois de juillet pour évacuer les campements qui se reconstituent dans cette partie du XIXe arrondissement proche de la Gare du nord et de la plateforme de France Terre d'asile où les migrants entament leurs démarches à Paris s'ils veulent demander le statut de réfugié. Le flux reste élevé en raison notamment des arrivées depuis l'Italie mais ces évacuations sont vivement dénoncées par les collectifs de soutien aux exilés qui dénoncent une logique d'expulsion.

la rédaction avec AFP