BFMTV

Déconfinement: écoles, collèges et lycées ne rouvriront pas en même temps

Edouard Philippe a confirmé ce mardi lors de son discours devant l'Assemblée nationale que les écoles, collèges et lycées rouvriraient très progressivement à compter du 11 mai, comme l'avait déjà annoncé Emmanuel Macron.

Le calendrier déconfinement des établissements scolaires, qui tiennent leurs portes fermées depuis la mi-mars, est désormais plus clair. 

"Le retour de nos enfants sur le chemin des écoles est un impératif pédagogique, un impératif de justice sociale, en partie pour ceux qui peuvent difficilement suivre l'enseignement à distance", a défendu Edouard Philippe ce mardi devant l'Assemblée nationale, lors de son discours pour présenter le plan de déconfinement de la population.

Néanmoins, ce retour devra être concilié "avec la préservation de nos objectifs de santé publique".

Différenciation entre écoles, collèges et lycées

"Nous proposons une réouverture très progressive des maternelles et de l'école élémentaire à compter du 11 mai, partout sur le territoire, et sur la base du volontariat. Dans un deuxième temps, à compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, nous pourrons envisager d'ouvrir les collèges, en commençant par les classes de 6e et de 5e . Nous déciderons fin mai si nous pouvons rouvrir les lycées, en commençant par les lycées professionnels début juin", a détaillé le Premier ministre.

Un maximum de 15 élèves par classe

"La réouverture des écoles est nécessaire pour garantir la réussite éducative des élèves", a-t-il ensuite argué, mettant en balance des conditions sanitaires strictes pour procéder à cette réouverture.
"Les classes rouvriront dans des conditions sanitaires strictes, pas plus de 15 élèves par classe, une vie scolaire organisée autour du respect des règles barrières, de mesures d'hygiène stricte et de la distribution de gel hydroalcoolique. Tous les enseignants et encadrants des établissements scolaires recevront des masques", a détaillé Edouard Philippe.

L'objectif fixé par Emmanuel Macron est donc en partie maintenu. Le 13 avril dernier, le président de la République avait annoncé que les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriraient progressivement leurs portes à compter du 11 mai.

Clarisse Martin