BFMTV

Déconfinement à Lyon: le retour des nuisances sur la Presqu'île

La place Bellecour à Lyon où ont eu lieu les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre

La place Bellecour à Lyon où ont eu lieu les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre - Philippe Desmazes / AFP

Depuis la fin du confinement, les habitants de la Presqu'île se plaignent du retour des nuisances sonores la nuit, notamment au niveau des quais de Saône.

Des cris, de la musique et des klaxons toute la nuit. Depuis le début du déconfinement, les nuisances sonores ont fait leur réapparition sur la Presqu'île au grand dam des habitants. Lundi dernier, le collectif Presqu'île en Colère a notamment posté une vidéo pour alerter sur la situation. 

"Pire qu'avant"

Outre la rue Edouard Herriot, où l'arrêté interdisant la circulation la nuit les vendredis et samedis a été reconduit, c'est sur les quais de Saône que la différence est la plus visible, selon les riverains. Depuis le début du mois de main, le niveau sonore a explosé. 

"La situation est pire qu'avant le confinement. J'habite ici depuis 3 ans et c'est vrai que c'est un quartier qui bouge pas mal, mais c'est difficile parce que c'est tous les soirs. Auparavant c'était seulement le week-end", confine Karine (son prénom a été modifié), une habitante des quais. 

Contrairement à d'autres rues et quartiers de Lyon, aucune mesure spécifique n'a été prise. Et les riverains du quai Saint-Vincent se sentent oubliés.

"J'ai contacté la police qui n'est pas intervenue. Je l'ai fait une fois et ça m'a découragé", assure Karine, qui regrette l'absence d'effort de la mairie. 

Eline Dany avec Benjamin Rieth