BFMTV

Dans les magasins de jouets, loisirs créatifs et activités de plein air s'arrachent

Une mère et son enfant dans un magasin de jouets (photo d'illustration)

Une mère et son enfant dans un magasin de jouets (photo d'illustration) - Philippe Huguen-AFP

Avec la réouverture des magasins de jouets depuis le 11 mai, les parents ont pu rattraper leur retard de cadeaux mais aussi renouveler leurs stocks. Avec de nouvelles envies, influencées par les deux mois de confinement.

Depuis la réouverture des commerces après presque deux mois de confinement, les magasins de jouets sont à la fête. Cadeaux d'anniversaire à rattraper, activités pour occuper les enfants s'ils ne sont pas encore retournés à l'école ou tout simplement stock de jouets à renouveler, ces commerces ne désemplissent pas depuis le 11 mai.

"La semaine a été très dense"

"Il y a eu un gros engouement lors de la réouverture", confirme à BFMTV.com Simona*, la fondatrice et gérante de La Girafe et la lune, un magasin de jouets du 20e arrondissement de Paris.

"Nos clients ont envie de faire plaisir aux enfants et de compenser une période particulière. Habituellement, au mois de mai, on travaille moins. Il y a les ponts, les gens qui partent en week-ends. Mais là, la première semaine de déconfinement a été très dense."

Alors que les achats de jeux de société ont explosé pendant le confinement, ce sont dorénavant les loisirs créatifs qui sont le plus recherchés, dont les puzzles - aussi bien pour enfant que pour adulte. "Nos clients recherchent quelque chose d'intelligent à faire avec leurs enfants autour d'un temps calme", ajoute Simona.

Sans surprise, alors que les écoles ont été fermées pendant près de deux mois et que certains enfants ne sont pas encore retournés en classe, toutes les activités parascolaires - des livres, aux jeux de calcul, en passant par les activités d'écriture - ont également été privilégiées, remarque encore la gérante de ce commerce.

Le boum des loisirs créatifs

Même dynamique du côté du Bonhomme de bois, un magasin de jouets situé dans le centre-ville de Nantes. "On a un boum des loisirs créatifs, témoigne pour BFMTV.com Séverine*, l'une de ses vendeuses. Les gens sont arrivés au bout de leurs réserves."

Si le mois de mai est ici aussi habituellement plutôt calme, elle remarque que celui de 2020 est déjà meilleur que mai 2019. "Il y a un effet rattrapage des cadeaux d'anniversaire et de naissance qui n'ont pas pu être faits durant le confinement."

Ce que confirme La Grande Recré à BFMTV.com. "Nos ventes sont meilleures que l'année dernière à la même époque." Dans les quelque 120 magasins du groupe qui ont pu rouvrir - les autres, une quinzaine, dépassant les 40.000 mètres carrés et donc trop grands - le chiffre d'affaires a progressé de 60% et le panier moyen a augmenté de 40%.

Les activités de plein air prisées

Autre tendance: les jouets et activités de plein air. Piscine, toboggan, trottinette et trampoline s'arrachent. Déjà entre le 13 et le 19 avril, leurs ventes avaient progressé de 20% par rapport à la même semaine un an plus tôt. 

La Grande Récré observe le même phénomène. Draisienne, rollers, maison de jardin pour enfant: tout ce qui se joue ou se pratique en plein air a le vent en poupe. Le chiffre d'affaires des jouets et activités d'extérieur a explosé de 120% par rapport à 2019.

"On a beaucoup de demandes sur des jouets d'extérieur. Bien plus que l'année dernière à la même époque, remarque pour BFMTV.com un vendeur de King jouet, à Lille, qui souhaite garder l'anonymat. Il y a les beaux jours mais aussi, c'est un des effets du confinement, une envie de passer plus de temps dehors."

Tous les témoins marqués d'une * ont souhaité n'être présentés que par leur prénom.

Céline Hussonnois-Alaya