BFMTV

Coronavirus: l'inquiétude grandit dans les Ehpad

Alors que de plus en plus d'établissements pour personnes âgées sont touchés par le coronavirus, avec des décès à déplorer, les professionnels de santé restent mobilisés.

Les décès se multiplient dans les établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Après la mort de cinq résidents dans un établissement du 12e arrondissement de Paris et de douze autres dans le Doubs, 20 morts sont de nouveau à déplorer dans l'Ehpad de Cornimont, dans les Vosges, "en lien possible avec le coronavirus". Le patient zéro pourrait venir du cluster de Mulhouse, à 40 km de là, même s'il est encore trop tôt pour affirmer quoique ce soit. Pour le personnel et les familles, la peur grandit.

Malgré l'interdiction des visites depuis le 11 mars dernier, de nombreux cas de contamination ont été détectés dans les Ehpad. Aux Aigerelles, à Montpellier, la moitié des résidents présentent ainsi des symptômes. Dans le Bas-Rhin, 38 personnes sont décédées dans les Ehpad, d'après un communiqué de presse de la préfète du département diffusé ce mardi matin. 

100.000 décès potentiels

Il y a plusieurs jours déjà, dans une lettre adressée au ministre de la Santé et rendue publique, les Ehpad et maisons de retraite alertaient sur la situation de leurs résidents. Ils disaient alors redouter la mort de 100.000 personnes âgées. En cause: un manque critique de masques. 

"Ce chiffre a été évoqué mais évidemment il faut tout faire pour l’éviter", explique Pascal Champvert, président de l'association des directeurs de maison de retraite et directeur d'un Ehpad à Saint Maur des Fossés. "Le président de la République et son gouvernement doivent faire en sorte que nous ayons le matériel indispensable, et c’est en train d’être le cas." 

Lors d'un point presse, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a assuré que les Ehpad disposeraient des 500.000 masques journaliers qu'ils réclamaient. Des annonces qui ont été suivies d'effets, selon Florence Arnaiz-Maumé, du syndicat national des Etablissements et résidences privées pour personnes âgées.

20 à 30 établissements en situation critique

Faut-il redouter plus de décès dans les jours à venir? "A ce stade, on ne peut pas encore se prononcer", affirme la représentante du syndicat. 

"Sur les 6500 à 7000 Ehpad en France, on a une petit minorité aujourd’hui qui est touchée", explique-t-elle. "On estime, dans les zones fortement touchées, que 20 à 30 établissements sont en situation critique."

Pour les établissements encore non touchés, Florence Arnaiz-Maumé leur demande "de renforcer plus que jamais les mesures barrières", "puisque l'enjeu va être d'être épargnés pendant encore quatre à cinq semaines".

Le personnel inquiet mais mobilisé

Face à la crise sanitaire, "nous sommes tous mobilisés", rassure Pascal Champvert. Même son de cloche chez la syndicaliste. Les membres du personnel sont "inquiets" mais "évidemment dans l'action", d'après Florence Arnaiz-Maumé. 

"Le problème majeur du secteur c’est qu’il n’y a pas assez de professionnels”, rappelle tout de même le directeur d'Ehpad. "Tout ça nous pourrons en reparler après la crise", conclut-il. 

Camille Sarazin