BFMTV

Coronavirus en Mayenne: testé positif, un employé d'un abattoir de Laval témoigne

Morlaye déclare ne pas savoir où il a attrapé le Covid-19. Il affirme que les mesures sanitaires étaient respectées dans l'abattoir, où un cluster a été détecté.

L'abattoir Holvia Porc, à Laval, est l'un des foyers détectés à Laval (Mayenne) au début du mois de juillet. Après un test, "le vendredi 26 (juin) mon médecin m'a appelé pour me dire que j'étais positif au Covid-19", raconte à BFMTV Morlaye, l'un des employés testés. Comme lui, Plus de 30 personnes ont jusque là été contaminées dans cet abattoir.

"Je ne peux pas du tout dire où j'ai attrapé la maladie", déclare-t-il.

Selon Morlaye, les mesures sanitaire étaient pourtant respectées sur place: "Au travail il faut porter les masques, il faut respecter les distanciations sociales d'un mètre", assure-t-il. "D'ailleurs nous sommes habitués au travail à nous laver les mains tout le temps, il y a le port des gants et du masque aussi".

"C'est dur quand tu as une petite fille avec toi"

Être contaminé, "c'est dur quand tu as une petite fille avec toi, une petite fille de deux mois et demi", confie le jeune père de famille.

Lui et sa femme se sont en effet inquiétés car leur petite fille a montré des signes de maladie: "Elle était pâle, fatiguée", explique Fatoumata, la mère, qui dit avoir "eu peur pour elle". Mais en deux à trois jours, l'état de santé de l'enfant s'est amélioré.

Fatoumata a elle-même été testée, et est négative au Covid-19.

Le seuil d'alerte dépassé en Mayenne

La Mayenne, qui compte plusieurs foyers de Covid-19, a dépassé le seuil d'alerte avec plus de 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants détectés en 7 jours, selon l'agence Santé publique France. Elle est désormais le premier département métropolitaine à être classé en "situation de vulnérabilité élevée" par les autorités sanitaires, à l'image de la Guyane et de Mayotte.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV