BFMTV

Comment lutter contre le mal de dos?

On l’appelle le mal du siècle et pour cause, 80% des Français seront atteints de douleurs dorsales au moins une fois dans leur vie. Causé en grande partie par notre mode de vie sédentaire, sommes-nous pour autant condamnés à souffrir?

Lombalgie, sciatique, lumbago, hernie discale, arthrose lombaire… Beaucoup de noms pour désigner une seule et même pathologie: le mal de dos, une douloureuse expérience que huit Français sur dix connaîtront au moins une fois dans leur vie. Connu comme le mal du siècle, il est dû à notre sédentarité qui diminue notre capacité musculaire et fragilise notre colonne vertébrale. Pourtant, ce phénomène n'est pas inéluctable. 

Mal de dos, un "problème cumulatif" 

Pour le docteur Alain Ducardonnet, la dorsalgie "est surtout un problème cumulatif". "Le jour où vous avez mal au dos ce n'est pas la veille que ça a commencé, c'est le résultat d'années et d'années où votre dos a été maltraité. Tant qu'il ne s'exprime pas vous ne prenez pas de précautions particulières", explique-t-il.

Plusieurs facteurs seraient à l’origine de ces douleurs: la mauvaise posture, le manque d’exercice, mais surtout "le stress, qui cause des contractures". Pendant votre sommeil vous devez aussi adopter la bonne position: évitez de dormir sur le ventre qui peut souvent provoquer des douleurs au niveau des cervicales.

Pour aller mieux, le consultant santé de BFMTV recommande d’aller voir le kinésithérapeute pour renforcer musculairement le dos et les abdominaux, ainsi que l’ostéopathe, afin de remettre "l'architecture" de la colonne vertébrale dans le bon sens. En plus de séances d'exercices, ils vous dispenseront quelques conseils. Comme vous tenir droit, bouger le plus possible pour renforcer votre dos, et arrêter la cigarette.

Mais si ces spécialistes sont capables de soulager vos souffrances, parfois les consultations ne suffisent pas. Certains maux de dos prennent la forme de pathologies graves qui nécessitent une opération.

Le travail, victime et cause des maux de dos

Si l'adage dit souvent que le travail c'est la santé, beaucoup de nos maux en découlent. D'après des études publiées dans le British Medical Journal, le mal de dos concerne 10% de la population mondiale, l'Europe occidentale étant particulièrement touchée. Les dorsalgies sont également la principale cause d'incapacité de travail à travers la planète.

Beaucoup de salariés sont obligés de rester assis toute la journée devant un ordinateur, ce qui a des effets néfastes sur la santé. Maux de dos, fatigue chronique, embonpoint et tensions musculaires… Depuis quelques années dans les pays nordiques, les entreprises ont mis à la disposition de leurs salariés un mobilier ajustable. C'est le fameux bureau "assis-debout" qui fait timidement son entrée en France. Le principe: pouvoir alterner les positions assises et debout pendant les heures de travail.

Enfin, si le mal de dos est un fléau, il guérit de manière spontanée dans 90% des cas. Il est considéré comme étant chronique quand il dure plus de trois mois. Dans ce cas-là, le mieux est quand même de conserver une activité physique plutôt que de demander des analgésiques à son médecin qui pourraient provoquer des effets secondaires.

M.-C. M.