BFMTV

Comment les municipalités luttent contre les ouvertures de bouches à incendie en période de canicule

Pour éviter le gâchis d'eau engendré par les ouvertures sauvages de bouches à incendie lors des périodes de fortes chaleurs, les municipalités ont chacune leurs méthodes.

L’Île-de-France est à nouveau touchée par la canicule. Les municipalités de la région craignent de nouvelles ouvertures de bornes à incendie, alors qu’un enfant est tombé dans le coma en juin dernier après avoir été gravement blessé lors d’une de ces ouvertures à Saint-Denis.

À Poissy dans les Yvelines, la municipalité espère avoir trouvé la solution alors que des ouvertures de bornes ont été constatées lors de la canicule de juin : "Les quantités d’eau déversées sur l’espace public sont colossales. En une seconde vous avez l’équivalent de cinq baignoires qui se retrouvent sur le sol", explique Gilles Djeyaramane, adjoint à la mairie de Poissy.

Rendre l'ouverture possible uniquement aux pompiers

Pour en finir avec ce phénomène la municipalité a fait installer un nouveau système d’ouverture sur les bornes incendies de la ville: "Ce nouveau système consiste en un capuchon avec des boulons spécifiques donc des clés spécifiques qui sont mises à la disposition des pompiers et des services de la ville", précise l'adjoint.

Des brumisateurs en libre accès

À Asnières dans les Hauts-de-Seine, face au même phénomène, la mairie a choisi une autre solution en installant des brumisateurs pour permettre aux habitants de se rafraîchir: "Le premier site se trouve sur le parvis de la mairie. Nous en avons un dans Les Hauts d’Asnières et un au square Pompidou", détaille Frédéric Sitbon, adjoint au maire d'Asnières.

"On s’est dit qu’il fallait faire quelque chose pour lutter contre les ouvertures sauvages. Maintenant nous offrons à tous les habitants de quoi se rafraîchir", se félicite-t-il. 

Et pour rafraîchir la ville de façon durable, la Mairie d'Asnières mise sur la végétalisation. Mille arbres sont en cours de plantation dans la ville.

Jules Cappelo (avec Guillaume Dussourt)