BFMTV

Christophe Dettinger: "Dans mon coeur, je suis toujours gilet jaune"

Christophe Dettinger est sorti de prison.

Christophe Dettinger est sorti de prison. - BFMTV

Si l'ex-boxeur explique être gilet jaune "dans (son) cœur", il assure également avoir été "vacciné."

Condamné il y a quelques jours à un an de prison ferme pour avoir frappé deux gendarmes en marge d'un rassemblement de gilets jaunes à Paris, l'ex-boxeur Christophe Dettinger a obtenu de la part de la justice un aménagement de sa peine. Placé en semi-liberté, il doit regagner chaque soir, à 18h, la prison de Corbeil-Essonnes pour y passer la nuit.

Dans une interview à RTL diffusée ce mercredi, quelques heures après sa prise de parole à notre micro, Christophe Dettinger a expliqué toujours soutenir les gilets jaunes. 

"Dans mon cœur, oui, je suis toujours 'gilet jaune'. Oui, je suis 'gilet jaune' dans mon cœur. Maintenant ça restera dans mon cœur. Je ne pourrai plus manifester et puis voilà j’ai été vacciné je pense", a-t-il détaillé. 

Il a également tenu à redorer le blason du mouvement, en assurant que "l’intérêt du mouvement c’est les gens qui sont pacifiques, ce sont des Français honorables qui ont faim, c’est tout." Sur notre antenne, il avait dit ce mercredi "accepter" la peine qui lui est infligée. "J'ai toujours une peine à faire, c'est toujours pénible, je n'ai pas été libéré comme ça. Maintenant c'est le prix à payer. J'accepte cette peine."

Hugo Septier