BFMTV

Chaque jour de grève, de plus en plus de vélos s'accumulent sur les pistes cyclables à Paris

Un cycliste près de la Gare du Nord, à Paris, le 13 décembre.

Un cycliste près de la Gare du Nord, à Paris, le 13 décembre. - Christophe ARCHAMBAULT / AFP

INFOGRAPHIES. Depuis le jeudi 5 décembre, la fréquentation des pistes cyclables parisiennes augmente de jours en jours, peu importe la météo ou l'amélioration du trafic sur les lignes de la RATP.

Il est difficile d'estimer précisément le nombre de vélos en circulation dans la capitale. Cependant, grâce aux bornes installées sur les nouveaux équipements cyclables, la ville de Paris peut affirmer que, depuis le début du mouvement social, le trafic a fortement augmenté sur les pistes les plus modernes de la ville.

On pouvait penser que la hausse du nombre de vélos connaîtrait un pic lors des premiers jours de grève mais ce n'est visiblement pas le cas.

Davantage de vélos lors de la deuxième semaine de grève

Selon les chiffres fournies par la Mairie de Paris, au moins 180.000 passages de vélos ont été comptés jeudi 12 décembre, contre 150.000 une semaine plus tôt, lors du premier jour de grève.

Le jeudi 28 novembre, journée ordinaire, on comptabilisait seulement 75.000 passages de vélos sur les pistes cyclables parisiennes.

Une fréquentation qui triple sur certaines pistes

Certaines pistes cyclables sont cependant davantage touchées que d'autres, comme le montre l'infographie ci-dessous.

Celle du boulevard de Ménilmontant, dans le 20ème arrondissement, a par exemple vu sa fréquentation presque tripler en deux semaines (4600 passages le 28 novembre, contre plus de 12.000 le 12 décembre). 

Découvrez l'impact de la grève, piste par piste

L'augmentation n'est cependant pas aussi forte partout dans la capitale. Sur les Champs-Elysées ou les quais de l'Hôtel de Ville, le nombre de vélos est par exemple resté stable cette semaine - après la forte augmentation du premier jeudi de grève.

Cliquez sur les icônes pour comparer le nombre de vélos passés sur les pistes cyclables parisiennes les jeudis des trois dernières semaines.

Ce mardi, nouvelle journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, sera marqué par de fortes perturbations dans les transports en communs parisiens.

Une large mobilisation est attendue, ce qui devrait donc augmenter encore une fois le nombre de vélos sur les pistes cyclables de la capitale.

Louis Tanca